Élections au Burkina : « Depuis ces 6 dernières années, l’Oubritenga a été relégué à l’arrière-plan » (Me Gilbert Noël Ouédraogo)

174 0

Dans le cadre de la campagne électorale, le parti de l’éléphant, l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF/RDA), s’est rendu dans les provinces du Bam et de l’Oubritenga. En conquête de l’électorat, Me Gilbert Noël Ouédraogo a eu des rencontres d’échange avec ses militants et sympathisants ce mardi 3 novembre 2020 à Kongoussi et à Ziniaré.

Une « place importante », c’est la position de la province de l’Oubritenga dans le parti de l’éléphant selon son président Me Gilbert Noël Ouédraogo. En effet, le candidat de l’ADF/RDA à la présidentielle du 22  novembre 2020 a désigné comme directeur national de campagne, un ressortissant de Ziniaré. Pour lui, cela n’a rien du hasard. « C’est l’occasion pour moi de reconnaitre ce que l’Oubritenga a apporté au Burkina Faso », a-t-il lancé.

« C’est l’occasion pour moi de reconnaitre ce que l’Oubritenga a apporté au Burkina Faso »

C’est dans une démarche « constructive » que le candidat a ensuite foulé le sol de Kongoussi et de Ziniaré. Il veut « construire un Burkina de paix avec tous les fils et filles du pays ». En cette matinée de mardi, la première étape de la tournée du jour a conduit le parti de l’éléphant ainsi que son président dans la ville de Kongoussi. Croulant sous le poids des milliers de déplacés internes, la ville de Kongoussi comme d’autres villes en proie au phénomène de l’insécurité est au centre des élections.

« Les choses bougent sur tout le territoire »

Mais pour Me Gilbert Noël Ouédraogo, les fils et filles de la province « doivent savoir faire un choix ». « Ils n’ont besoin de vous que lors des élections. Ils vont vous partager de l’argent et des biens pour acheter votre conscience », a lancé le candidat de l’ADF/RDA. Pour lui, la solution à tous les problèmes réside dans le choix lors des élections du 22 novembre. C’est alors en ce moment que le président du parti de l’éléphant se présente comme l’alternative pour « redresser la baraque du « Pays des Hommes intègres ».

Il veut « construire un Burkina de paix avec tous les fils et filles du pays »

Comme stratégie de ce redressement qui s’annonce très dur, l’avocat préconise un « développement équilibré de toutes les provinces ». « Depuis ces 6 dernières années, l’Oubritenga a été relégué à l’arrière-plan. Nous avons des programmes de développements pour l’Oubritenga et pour toutes les autres provinces », a indiqué Me Gilbert Noël Ouédraogo. C’est alors une promesse qu’il est allé faire à la population de Ziniaré. Et pour y arriver, il a annoncé que s’il est élu, il mettra « en place des industries agro-alimentaires dans chacune des provinces ».  

Pour le compte des jeunes, le président de l’ADF/RDA a rappelé qu’il a prévu 20 milliards de francs CFA par an pour venir en aide aux jeunes. Les femmes sont également prises en compte dans un programme qui doit faciliter l’accès aux financements. « Le développement, c’est tout le pays et non la capitale seulement », a-t-il souligné. Sur l’état de santé de  l’éléphant, son président estime « ça se passe bien ». A l’écouter, « les choses bougent sur tout le territoire ». Il appelle alors à attendre et compter sur l’ADF/RDA.

« Ils ont besoin de vous que lors des élections »

« Les gens ont besoin d’avoir à la tête du pays des personnes sincères »

Revenant sur la réconciliation, Me Gilbert Noël Ouédraogo a une fois de plus rappelé qu’elle occupe une place de choix dans son programme. Pour lui, la réconciliation ne doit pas être politisée ou être utilisée à des fins politiques. Le retour de tous les exilés est également une question importante et prioritaire aux yeux de celui qui entend s’installer à Kosyam au soir du 22 novembre 2020.

 « Les gens ont besoin d’avoir à la tête du pays des personnes sincères, jeunes, humbles et à l’écoute », a expliqué le président et candidat de l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF/RDA).

Basile SAMA

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *