Burkina : Le pasteur Paul Kaboré célèbre ses 60 ans de vie, 35 ans de mariage et 35 ans de ministère  

244 0

Un jubilé d’action de grâce a été organisé ce samedi 7 novembre 2020 au sein de l’église de la mission apostolique de Cissin, à Ouagadougou, par le pasteur Paul Kaboré. Il s’agit d’un triple jubilé dont les 60 ans de vie du pasteur, 35 ans de mariage et 35 ans de ministère.

Louange, prière et remise de certificats de reconnaissance sont entre autres, les éléments qui ont marqué la cérémonie d’action de grâce du Dr Paul et Antoinette Célestine Kaboré. En effet, né le 16 juin 1960 à Kokoloko, le pasteur Paul Kaboré a voulu remercier le seigneur pour sa vie, son mariage et son ministère. Ces grâces, pour lui ne sont pas à comptabiliser.

« Tout ce que je sais, ça ressort du miracle de voir tout ce que le seigneur a fait dans notre vie de couple, dans la vie de ministère et dans notre vie professionnelle. Il a fait tellement de grandes choses en nous préservant la vie, en nous bénissant, en nous unissant ensemble, en nous donnant des enfants, en nous donnant de petits enfants, des amis, des frères et des sœurs et une très bonne santé donc ça valait la peine de lui rendre cette action de grâce.

Ça me fait chaud au cœur d’avoir été un instrument de Dieu. Je n’ai été qu’un canal par lequel Dieu est passé pour atteindre les confins de la terre, pour toucher ces cœurs ; pour changer ces familles ; pour changer ces vies, pour que nous puissions participer au développement socio-économique du Burkina Faso. Ce n’est que pure grâce », a affirmé Dr Paul Kaboré, par ailleurs pasteur de l’église de la mission apostolique de Cissin.

La cérémonie d’action de grâce a connu la présence de plusieurs pasteurs dont le pasteur Mamadou Karambiri. A en croire ce dernier, à l’instar du Dr Kaboré, la jeunesse du Burkina a besoin d’accompagnants.

« Paul doit être quelqu’un qui va encadrer la jeunesse »

« Cet homme que j’ai vu pendant 35ans. J’ai vu un jeune qui était désœuvré, qui se laissait aller, mais, quand nous nous sommes connectés, j’ai mis en lui ce désir de réussir et quand un jeune a le désir de réussir, il a un potentiel qui se développe en lui et rien ne peut l’arrêter donc la jeunesse d’aujourd’hui a besoin que les anciens les motivent, les accompagnent et plus tard les anciens seront fiers de voir ce jeune homme que vous avez pris et maintenant il est aussi grand que vous et plus grand que vous », a-t-il lancé.

Tertius Zongo, ancien Premier ministre du Burkina Faso, a été le patron de la cérémonie. Dr Paul Kaboré est ainsi pour lui un modèle de réussite pour la jeunesse et un acteur de développement.

A en croire Tertius Zongo, patron de la cérémonie, la confiance est la première clé de succès dans la vie.

« Avec du recul, si j’ai une petite recommandation, Paul doit être quelqu’un qui va encadrer la jeunesse ; leur donner confiance. Les gens ont besoin de voir un modèle et les modèles ce ne sont pas toujours les gens qui sont allés  loin à l’école qui ont réussi mais, ce sont des gens qui ont eu confiance en eux parce que la confiance est la première clé de succès dans la vie », a-t-il déclaré.

Avec 60 ans de vie, le pasteur Kaboré, père de 4 enfants et 7 petits enfants, a de nombreuses ambitions. Il s’agit d’amplifier ce qu’il a commencé, notamment créer de nouvelles structures dans l’éducation qui accueillent déjà plus de 4000 élèves. Les médias et la communication sont également des domaines dans lesquels Dr Kaboré ambitionne s’engager.

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *