Burkina : C’est parti pour la Semaine du patrimoine culturel à l’université Joseph Ki-Zerbo

156 0

« Patrimoine culturel et risques majeurs : le cas du Burkina Faso », c’est sous ce thème que la Semaine du patrimoine culturel à l’Université Joseph Ki-Zerbo s’est ouverte dans la matinée du lundi 9 novembre 2020 à l’Amphi Claude Somda. Elle est organisée par le Pôle d’excellence africain/Africamultiple en collaboration avec le laboratoire d’archéologie, d’histoire de l’art et des techniques (LAHAT) du 9 au 14 novembre 2020.

Le « Pôle d’excellence Africain – Africa Multiple » ou Africain Cluster Centres (ACC) de l’Université Joseph KI-ZERBO (UJKZ) est l’un des cinq pôles mis en place dans la mise en œuvre du projet de coopération scientifique nommé « Africa Multiple – Cluster of excellence ».

Ce projet est initié par l’Université de Bayreuth dans le cadre de la stratégie de « l’Initiative d’excellence » du gouvernement allemand. Il est financé par la Fondation Allemande pour la recherche (Deutsche Forschungsgesellschaft-DFG).

« L’objectif du pôle d’excellence Africaine de l’Université Joseph Ki-Zerbo est de participer, avec ses partenaires nationaux, à la reconfiguration des Etudes Africaines aussi bien dans le fond et dans la forme et sur la base des activités à caractère scientifique du projet », a déclaré le Dr Yacouba Banhoro, le Directeur du centre.

Et de faire savoir aux étudiants et aux hommes de médias que l’organisation de la Semaine du patrimoine culturel de l’université Joseph Ki-Zerbo fait leur actualité.

« Les industries culturelles et touristiques : état des lieux et défis »

« C’est un véritable honneur pour nous d’organiser pour le compte du pôle d’excellence africain cette semaine du patrimoine culturel de l’Université Joseph-Ki-Zerbo », s’est réjoui le Dr Lassina Simporé, responsable de l’équipe Patrimoine du Laboratoire d’archéologie. Il a ainsi exprimé ses sentiments de fierté par rapport à l’organisation de l’activité et a procédé à l’étalage du programme des activités en vue.

Selon le Dr simporé, il sera question de panels sur le thème Patrimoine immatériel (état des lieux et gestions). « Un workshop se penchera sur des questions majeures comme : A-t-on une idée de ce que l’on doit évacuer en priorité en cas de sinistre ? », a-t-il ajouté.

Il a aussi annoncé la tenue de la 1re édition des cafés des connaissances sur le patrimoine culturel (CCPC) autour du thème « Les industries culturelles et touristiques : état des lieux et défis ». La présentation des travaux des étudiants de Master en archéologie et l’exposition des sculptures géantes en bronze sur le thème « le monde idéal » ont été ainsi évoquées.

Abou Zouré, Secrétaire général de l’Université Joseph Ki-Zerbo a déclaré ouverte la « Semaine du patrimoine culturelle ». S’en sont suivies une visite au Jardin de l’UFR/LAC et l’exposition des œuvres d’arts présentées par Salfo Dermé.

Akim KY (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *