Côte d’Ivoire : Pascal Affi N’Guessan n’est pas mort

105 0

Le « décès par électrocution » de Pascal Affi Nguessan, président du FPI et porte-parole de l’opposition en Côte d’Ivoire, a été démenti  par l’intéressé lui-même. 

La rumeur du « décès du Président Pascal Affi N’Guessan par électrocution » s’est répandue comme une averse sur les réseaux sociaux dans la soirée de ce dimanche 09 Novembre 2020, suscitant un sentiment de stupeur générale mêlé à un regain de révolte dans le cœur des partisans de l’opposition. 

“Je me porte bien, j’ai le moral, je tiens à rassurer mon épouse et les enfants”, a plus tard démenti Pascal Affi Ngessan.

Mais cette vidéo,  malgré son authenticité, ne semble pas convaincre les anti-Ouattara du Fpi car selon eux, cela s’apparente à une pure mise en scène et surtout ne situe aucunement le lieu de détention de leur leader.

A l’origine de cette information, la chaîne de télévision Afrique Média, chaine très adulée des partisans de l’opposition ivoirienne, sans dévoiler ses sources, a jeté cette bombe qui a eu pour effet de secouer la détermination des réfractaires au « troisième mandat » d’Alassane Ouattara pour plus que jamais en découdre avec le régime en place.

Si elle était avérée, cette nouvelle aurait eu l’effet d’un carburant pour l’opposition qui appelle à partir de ce lundi 09 Novembre 2020 à un « blocus économique » ou encore « opération ville morte en Côte d’Ivoire » et ce, dans le cadre du bras de fer en cours entre la coalition de l’opposition et le pouvoir d’Abidjan après l’élection contestée d’Alassane Ouattara le 31 Octobre 2020.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *