Burkina Faso : Children Believe poursuit dans le développement de l’éducation de la petite enfance

159 2

L’atelier de restitution et de validation du rapport d’évaluation d’impact du programme Early Childhood Development/ Learning through play (apprendre en jouant) a eu lieu ce mercredi 11 novembre 2020 à Ouagadougou, sous la houlette de l’ONG canadienne Children Believe (CB).

Children Believe (CB) est une ONG internationale de droit canadien qui travaille dans le domaine de l’éducation, la santé, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, le renforcement des capacités des organisations à base communautaire et le renforcement des moyens de subsistance dans les régions de l’Est, du Centre-Est, du Nord, du Centre-Nord, du Plateau central et du Centre.

Depuis 2005, Children Believe et ses partenaires ont travaillé en collaboration avec les ministères sectoriels en charge de l’éducation, de la protection de l’enfant et de la santé dans la conception et la mise en œuvre des projets de développement de la petite enfance et cela, suivant l’approche « apprendre en jouant ou learning through play (LTP) ».

C’est en vue de l’amélioration de ses interventions dans la mise en œuvre dudit projet que Children Believe a commandité une étude afin de disposer de données et d’évidences qui pourront orienter efficacement ses interventions futures. La restitution de ces travaux fait l’objet d’un atelier afin de présenter le rapport de l’évaluation d’impact du programme Early Childhood Development/Learning Through Play et procéder à sa validation.

Booster l’éducation préscolaire au Burkina Faso

Pour la directrice Afrique de l’ouest de Children Believe, Christelle Kalhoulé, cette restitution permet de bâtir des bases solides pour la suite des travaux pour le développement de la petite enfance. « Il s’agit ce matin de la restitution d’une étude d’impacts sur le développement de la petite enfance à travers une approche que l’ONG Children Bielieve a développée durant plusieurs années », a-t-elle expliqué.

Elle a affirmé qu’à l’issue des travaux, il ressort que le développement de la petite enfance à travers l’éducation est un levier important pour le développement scolaire et harmonieux des enfants de 0 à 8 ans. « Après la restitution, nous allons continuer avec les autres acteurs, surtout avec le ministère en charge de l’éducation et le ministère en charge de la famille afin de voir quelle est la suite que nous pouvons avoir pour apporter une contribution substantielle dans le système éducatif du pays », a-t-elle dit.

Bonaventure Medah, représentant du ministère de l’éducation nationale, a salué cette initiative de Children Believe qui donne des bases concrètes pour le développement éducatif des enfants. « Cela va donner des indications un peu plus concrètes sur les leviers sur lesquels il faut appuyer pour booster l’éducation préscolaire », a-t-il dit.

Ces travaux de restitution vont durer une journée et traceront des sillons forts pour le développement de l’éducation de la petite enfance au Burkina Faso.

Corine GUISSOU (stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *