Ghana : L’ancien président Jerry John Rawlings est mort

177 0

Le décès de l’ex-président Jerry John Rawlings ce jeudi 12 novembre 2020 des suites d’une brève maladie a été confirmée par le journal officiel de l’Etat le Daily Graphic relayé par le site Ghanaweb.

Le décès de Jerry John Rawlings ce jeudi 12 novembre 2020 constitue une énorme perte pour le Ghana et l’Afrique tout entière.

Qui était Jerry John Rawlings?

Jerry (diminutif de Jeremiah) John Rawlings est né à Accra le 22 juin 1947, d’une mère ghanéenne et d’un père écossais.

Il a fait ses études à l’école Achimota et s’est engagé comme élève-officier dans l’armée de l’air du Ghana en août 1967. Il est par la suite sélectionné pour suivre une formation à l’Académie militaire du Ghana, Teshie, à Accra. En mars 1968, il est affecté à Takoradi, dans la région occidentale, pour poursuivre sa formation.

En janvier 1969, il remporte le très convoité “Speed Bird Trophy” en tant que meilleur élève-officier de vol et d’aviation. En Avril 1978, il est promu lieutenant d’aviation.

Pendant son service dans l’armée de l’air du Ghana, il a été témoin de la détérioration de la discipline et du moral, reflétant la corruption du régime du Conseil militaire suprême (SMC) à cette époque.

Il lit beaucoup et discute d’idées sociales et politiques avec un cercle croissant d’amis et de collègues partageant les mêmes idées. Accusé d’avoir dirigé une mutinerie d’officiers subalternes et d’hommes des forces armées ghanéennes le 15 mai 1979, il comparaît avec six autres militaires le 28 mai 1979 devant la Cour martiale. Rawlings sort ainsi de l’anonymat lors de ce procès télévisé surtout après sa déclaration lue au tribunal, expliquant les injustices sociales qui l’avaient poussé à intenter un coup d’Etat.

A une semaine de son exécution et ses pairs le lieutenant Rawlings a été libéré par d’autres militaires qui le positionne à la tête d’un autre putsch qui cette fois connaît un succès. Il met sur pied le Conseil révolutionnaire des forces armées (AFRC).

L’AFRC, sous la présidence du lieutenant Rawlings, a mené un “exercice de nettoyage” visant à purger les forces armées et la société en général de la corruption, ainsi qu’à restaurer le sens de la responsabilité morale et de probité dans la vie publique.

Le 4 juin 1979 des élections générales sont été organisées. Le 24 septembre 1979, l’AFRC passe le relais au gouvernement civil du Parti national populaire (PNP) dirigé par le président Hilla Limann.

Le 31 décembre 1981, Jerry John Rawlings refait son apparition avec une section des forces armées pour renverser l’administration du PNP qu’il juge perpétuer les vieux réflexes de la gabegie à la tête du Ghana. Un Conseil provisoire de défense nationale (PNDC), composé de membres civils et militaires, est alors créé, sous la présidence du lieutenant J.J. Rawlings.

Il se défait de ses habits de militaire pour former le Congrès national démocratique et participe à la présidentielle de 1992 qu’il remportera également en 1996. Son mandat à la tête du Ghana, conformément à la constitution de son pays qui le limite au nombre de deux, a pris fin en 2000.

Il est co-récipiendaire du Prix mondial de la faim 1993. Il est titulaire d’un doctorat honorifique en droit du Medgar Evers College de la City University de New York et d’un doctorat en diplomatie et développement de la Lincoln University.

Jerry John Rawlings, de son vivant fut très lié au Burkina Faso où il se rend régulièrement surtout lorsqu’il s’agit de rendre hommage à son grand ami, le capitaine Thomas Sankara.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Ghanaweb



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *