Présidentielle au Niger: Hama Amadou écarté de la course

134 0

La Cour constitutionnelle a invalidé, ce vendredi 13 novembre 2020, la candidature du principal opposant nigérien, l’ex-président de l’Assemblée Nationale, Hama Amadou.  

La présidentielle nigérienne du 27 décembre 2020 se fera sans l’ex-président de l’Assemblée Nationale, Hama Amadou qui a vu sa candidature rejetée par la Cour constitutionnelle de son pays ce vendredi 13 novembre 2020. Cette même instance judiciaire nigérienne a par contre validé la candidature de Mohamed Bazoum, 60 ans, et candidat du PNDS, le parti au pouvoir. Avec lui 29 autres candidats sont en lice pour briguer la présidence nigérienne.

Hama Amadou était arrivé deuxième à la présidentielle de 2016 derrière le président Mahamadou Issoufou dont le nombre de mandats constitutionnels est arrivé à échéance. Hama Amadou, 70 ans, a été deux fois Premier ministre et président de l’Assemblée Nationale du Niger avant d’être condamné en 2017 à un an de prison dans une affaire de trafic de bébés, qu’il a toujours nié et qualifié de manœuvre politique visant à le neutraliser au regard de sa popularité.

Les populations nigériennes et observateurs sont dans l’attente du fameux “dialogue” annoncé il y a un an par le pouvoir en vue “d’apaiser” le climat politique très tendu.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Africanews



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *