Elections présidentielle et législatives : Le RAJS pour des élections apaisées et transparentes

185 0

Dans le cadre des élections couplées présidentielle et législatives, le Réseau Africain Jeunesse Santé et Développement/Burkina Faso (RAJS/BF) en collaboration avec le Programme des Nations-Unies pour le développement PNUD a organisé du 12 au 15 Novembre 2020 une caravane d’information et de sensibilisation. En sillonnant les villes de Léo, Sapouy, Koudougou et Réo le RAJS/BF entend dans un premier temps contribuer pour des élections crédibles, inclusives, transparente et acceptées de tous et dans un second temps préparer les citoyens à une participation active au processus électoral en tant qu’électeurs.

 Il s’est agi essentiellement durant cette caravane,  de mettre en œuvre des zones d’intervention du projet des actions visant la mobilisation des jeunes et femmes autours d’activités de masse pour transmettre les messages de sensibilisation sur les élections apaisées et sur l’importance de la participation des jeunes et femmes aux élections. Autour d’une animation grand public avec un camion podium, les artistes engagés et des troupes théâtrales le message  a été de réussir les élections du 22 Novembre prochain.

Pour le secrétaire exécutif national du Réseau Africain Jeunesse Santé et Développement Burkina Faso Bélélé Joseph Ido, cette caravane de 4  jours était un appel à la population de sortir massivement pour accomplir un devoir citoyens. Car dit-il ” l’objectif pour nous c’est de prévenir avant, pendant et après les élections d’éventuelles violences électorales et des comportements non responsables. Nous donnons des messages d’apaisement aux populations pour que les élections puissent se dérouler dans la paix et la quiétude

Tout en saluant cette initiative du RAJS/BF et le PNUD, les populations venues des villes cibles disent souscrire à cette caravane.

Même son de cloche chez les artistes qui ont offert une prestation à la hauteur des attentes de la population. Pour eux, tous les Burkinabè sont des frères et sœurs. “Certes nous ne sommes pas du même parti politique, mais nous sommes tous des frères et sœurs d’une maison qu’on appelle le Burkina Faso. Nous devons protéger cet héritage que nous ont légué nos parents », a laissé entendre Idak Bassavé, artiste musicienne.

Il est bon de rappeler que les élections couplées présidentielle et législative se tiendront le 22 novembre 2020.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *