Côte d’Ivoire: Moumouni Pograwa et son mouvement « C’est le moment » ratissent pour Roch Kaboré

121 0

Le mouvement de la diaspora burkinabè « C’le Moment » de Moumouni Pograwa  a réuni à l’espace « inchallah » de Koumassi,  les militants et sympathisants de la section ivoirienne du parti au pouvoir. L’objectif est d’assurer la victoire finale du président sortant.

Le président du mouvement « C’le moment », Moumouni Pograwa a battu le rappel des forces vives de la section ivoirienne du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès). Par la voix de son porte-parole, Kafondo Moumouni, un hommage a été rendu au candidat Roch Kaboré  pour son engagement à faire face au terrorisme, lequel engagement “a permis de préserver les fondamentaux de l’Etat du Burkina Faso malgré la hargne de l’ennemi”.

« Roch Marc Christian Kaboré est la figure de la démocratie au Burkina Faso, car, élu démocratiquement, il a œuvré pour le vote de la diaspora burkinabè et la prise en compte des attentes de son peuple », a indiqué Dominique Gnissi, Secrétaire  Général de l’UNDD et aussi Secrétaire National chargé des militants de l’étranger. Pour lui, le CDP aurait échoué dans sa gestion des affaires de l’Etat et s’est indigné de leur volonté de reconquérir le pouvoir.

Dès l’entame de son propos, Moumouni Prograwa, président du mouvement “C’est le moment”, a invité les militants du MPP à observer une minute de silence en mémoire des soldats burkinabè tombés du fait du terrorisme et a également appelé la diaspora burkinabè à œuvrer à hisser Marc Christian Kaboré à la tête du Faso. Il a présenté le Président Roch comme étant l’ouvrier du vote des Burkinabè de l’étranger.  « Par cette action le Président Roch se présente comme un homme de rassemblement, un démocrate, un défenseur du droit de vote de tous les enfants du Faso», a indiqué l’organisateur de cette manifestation.

Pour Moumouni Pograwa, le seul candidat qui mérite le vote de la diaspora répartie dans les 22 pays où se tiendra le vote des Burkinabè de l’étranger est sans hésitation le président sortant du Faso.

Il a invité ses compatriotes vivant dans les 22 pays du monde dans lesquels les votes doivent se dérouler à faire le choix du président sortant qui, aujourd’hui, “rentre dans l’histoire”. « Mobilisez-vous le dimanche prochain… Ne vous dites pas même si je ne vote pas ça ne fait rien, il faut aller voter » a-t-il insisté.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *