Bilan MPS

Campagne électorale : Le MPS dénonce « le clientélisme et la corruption électorale »

69 0

A quelques heures de la clôture de la campagne électorale, le Mouvement patriotique pour le salut (MPS) a dressé le bilan. C’était ce vendredi 20 novembre 2020 à Ouagadougou.

A l’issue des 21 jours de campagne électorale, le Mouvement patriotique pour le salut (MPS) a dressé un bilan satisfaisant de sa campagne, malgré l’absence de son candidat, Yacouba Isaac Zida. Par contre, le parti a déploré le fait que leur candidat ne soit pas passé à la télévision nationale qui exigeait sa présence physique. Cependant, le candidat est intervenu dans d’autres médias.

Par ailleurs, sur le terrain, le MPS a affirmé avec constaté « le clientélisme et la corruption électorale ». « Le MPS a relevé sur le terrain un certain nombre de pratiques qui entachent le caractère libre et concurrentiel de cette élection présidentielle, mais aussi la sincérité du scrutin. Nous avons constaté un peu partout le clientélisme et la corruption électorale, la distribution d’argent et leur conséquence à savoir la corruption du corps électoral», a précisé le président du parti, le Pr. Augustin Loada.

Lire également 👉Elections 2020 au Burkina Faso : Le MPS dans le Centre-Ouest

Ainsi, il a interpellé l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC). Le président du parti a souhaité que l’ASCE-LC traque les auteurs de corruption. « Nous nous attendons donc, à ce que l’ASCE-LC traque les pratiques de corruption électorale que nous vu se déployer sur le terrain », a-t-il lancé.

Toutefois, il a demandé aux observateurs et aux représentants des partis politiques de rester vigilants durant le processus électoral.

Egalement, le MPS a appelé toutes les forces politiques, les Burkinabè de l’extérieur comme de l’intérieur, « qui ont soif de la rupture, à se rassembler pour booter les forces politiques aux pratiques surannées hors de la scène politique ».

« Nous appelons aux électeurs de voter pour une rupture, pour un leader qui peut opérer un changement qualitatif au Burkina Faso », a indiqué le président du MPS.

En rappel, pour les élections, le MPS a présenté 46 listes de candidatures dans les 46 circonscriptions électorales pour les législatives.

Jules César KABORE

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *