Burkina Faso : La mutuelle des douanes reçoit un corbillard des mains du SYNATRAD

298 0

Le Syndicat National des Travailleurs des Douanes (SYNATRAD) a remis, le mercredi 25 novembre 2020 au sein de la Direction Générale de douanes, un corbillard à la Mutuelle des Agents de l’Administration Douanière (MAADO).

« En tant que corps habillés, nous faisons face à des situations qui nous exposent (à la mort), donc c’est tout à fait normal d’avoir cette idée ». Ce sont les mots de Evariste Somda, président du conseil d’administration de la MAADO qui a apprécié le don fait par le syndicat et qui a tenu à dire « merci au bureau du Syndicat des travailleurs de la douane » au nom des mutualistes.

Pour Elie Kalkoumdo, directeur général de la douane, ce corbillard vient sauver la dignité des travailleurs de la douane. « On a perdu des agents et lorsqu’on devait les amener au cimetière, par rapport à d’autres structures qui avaient leur corbillard estampillé à leurs effigies. L’administration des douanes était obligée de venir avec des bâchés et ça ne faisait pas beau. Quand on voit que de votre vivant vous rouliez sur carrosse et qu’à la fin, c’est comme si on allait vous jeter, je crois que c’est pas du tout digne », explique-t-il.

Evariste Somda a donné un éclairage sur le fait que le syndicat a été à l’origine de la création de la mutuelle et que c’est donc de bonne guerre qu’il continue de veiller à sa pérennisation. Revenant sur les activités de la mutuelle, il a fait  également remarquer que « l’objectif de la MAADO, c’est de travailler au bien-être des mutualistes » et que par conséquent, « un corbillard, c’est bien mais une ambulance, ç’aurait été mieux ».

Le SYNATRAD accompagne ses militants jusqu’au dernier voyage

Blaise Nébié, secrétaire général du SYNATRAD, a fait savoir que la totalité des mutualistes de la MAADO sont des militants du SYNATRAD et que l’idée de leur offrir est toute particulière. « Ce n’est pas le plus beau cadeau que les militants attendaient de voir de leur syndicat, mais elle est très importante, cette idée d’offrir le corbillard parce que, il faut dire que le dernier voyage nous allons tous l’effectuer. Et il est important que le SYNATRAD accompagne se militants jusqu’au dernier voyage », a-t-il ajouté.

Il a également donné les finalités de ce corbillard. « Il (le véhicule) peut être utilisé au profit d’une tierce personne mais pour le bénéfice de la MAADO. Pour ce faire, un manuel d’utilisation pourrait être élaboré dans ce sens…. Nous souhaitons que le corbillard soit de moins en moins emprunté », dit-il.

 Revenant sur les sollicitations d’une ambulance faites par le PCA de la MAADO, Blaise Nébié rassure. « Nous prenons cela en compte et nous verrons, quand nous serons en mesure de faire face à une telle dépense, je pense que nous n’allons pas hésiter », promet-il.

Par rapport aux relations entre les entités des douanes, Elie Kalkoumdo a salué « cette haute collaboration entre les deux structures sœurs de la DGD et l’initiative du syndicat parce qu’il n’est pas donné à tout le monde de penser à un cadeau semblable ». Quant aux liens entre la mutuelle et la direction générale des douanes, Evariste Somda a salué le fait que la mutuelle soit intégrée pleinement, « contrairement à d’autres mutuelles qui souffrent à se faire comprendre dans leurs administrations ».

Josué TIENDREBEOGO (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *