Election de Roch  Kaboré : Ambiance dans les QG des partis politiques à Bobo-Dioulasso

279 0

A l’issue des élections couplées du 22 novembre 2020 au Burkina, le président sortant Roch Marc Christian Kaboré  a été réélu avec un taux de  57,87% selon la Commission électorale nationale indépendante (CENI). L’annonce de ces résultats effectuée le jeudi 26 novembre 2020 est différemment accueillie dans les quartiers généraux (QG) des principaux partis politiques de la ville de Bobo-Dioulasso.

 A Bobo-Dioulasso, la victoire du président Roch Marc Christian Kaboré a été accueillie par des militants en liesse au niveau du QG de campagne de son parti le MPP.

Au QG du MPP

« Pour nous, le coup KO est une grande  satisfaction, une victoire de la jeunesse burkinabè qui a jugé que le président élu mérite un nouveau bail quinquennal à Kossyam afin de finaliser sa politique de développement », lance  le président des jeunes du MPP dans les Hauts-Bassins, Herman Sirima.

CDP : « La population est restée en marge ! »

Pour le Secrétaire générale adjoint du CDP dans les Hauts-Bassins Docteur Vinsou Millogo, la victoire du MPP est plutôt surprenante. « Nous constatons que le candidat de la majorité présidentielle est passé au 1er tour. Ce n’était pas dans nos prévisions », confie-t-il. Car dans leur stratégie, ils prévoyaient un second tour.

Docteur Vinsou Millogo

Néanmoins, il se réjouit de la « progression » du CDP qui constitue désormais  la 2ème force politique. « Notre candidat a enregistré 15% des voix, ça veut dire qu’il y a un grand nombre de Burkinabè qui ont placé leurs confiance en nous », pense-t-il.  

Toutefois, le Docteur Vinsou Millogo trouve que les résultats de ces élections ne reflètent pas la volonté du peuple. « Lorsqu’on analyse les résultats, on aperçoit un décalage entre l’opinion et le résultat du scrutin au vu du faible taux de participation. On se rend compte que ce sont les voix des militants des différents partis qui ont été exprimées dans les urnes. Et que les citoyens eux sont restés spectateurs de cette élection », explique-t-il. Malgré les irrégularités constatées dans l’organisation des élections, le SGA du CDP  reconnait que les résultats annoncés par la CENI au niveau de la région des Hauts-Bassins sont conformes à ceux obtenus par les collecteurs de leur parti.

UPC : «  Celui qui s’en occupe n’est pas là ! »

A quelques  100 mètres du QG du MPP situé sur l’avenue Philipe Zinda Kaboré dans le secteur n°5 se trouve celui de l’Union pour le progrès et le changement (UPC). Là, les trois militants que nous avons rencontrés sur place  n’ont pas la tête aux discours. « La personne qui s’occupe de ça n’est pas là », répond l’un d’entre eux. Selon les résultats provisoires de la CENI, le parti du lion a recueilli 13% des voix.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *