Côte d’Ivoire : Yodé et Siro condamnés mais libres

289 0

Le procès du duo « Yodé et Siro » est arrivé à son épilogue aussitôt après son ouverture ce jeudi 03 décembre 2020 au Tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau. Ils étaient accusés d’« outrage » au procureur de la République. Le procureur Adou Richard avait requis contre les deux zougloumen deux (02) ans d’emprisonnement, assortie d’une amende de cinq (05) millions de francs CFA. Au terme de ce procès, le verdict est connu : 12 mois d’emprisonnement avec sursis et une amende de 5 millions de francs Cfa

Yodé et Siro avaient été convoqués ce mercredi 02 Décembre 2020 dans la matinée par la section de recherches de la gendarmerie nationale pour avoir ouvertement critiqué le procureur de la République du tribunal de première instance d’Abidjan, Richard Adou, lors du week-end dernier à Yopougon, un des bastions de l’opposition, à Abidjan.

« Le procureur (…) est le procureur d’un seul camp. C’est quel pays ? Allez dire au procureur Adou Richard qu’un mort est un mort », avait crié Siro face aux fans.

Le collège des avocats des deux artistes Yodé et Siro, conduit par Maître Dadié, par ailleurs membre du Conseil de l’ex-ministre ivoirien Charles Blé Goudé lors de son procès à La Haye, a situé les propos des deux accusés. Pour lui, museler l’artiste revient à éteindre un moyen de communication du peuple. “Ces deux artistes ont critiqué au temps de Bédié, Gbagbo et aujourd’hui avec Alassane Ouattara. Ce ne sont donc pas des propos contre quelqu’un», a-t-il défendu. 

Le verdict du juge en charge de cette affaire est donc connu : 12 mois d’emprisonnement avec sursis et une amende de 5 millions de francs Cfa. Les deux artistes bien que condamnés restent libres.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *