Coupe CAF : Salitas FC qualifié au deuxième tour

690 0

L’équipe de Salitas FC a battu l’Ashanti Goldfield du Ghana (2-1) le samedi 5 décembre 2020 au Stade du 4 août de Ouagadougou. Cette victoire permet à l’équipe du colonel Yacouba Ouédraogo de passer le premier tour préliminaire de la Coupe de la Confédération. Il affronte le club soundanais de Al Alamal Atbara.

La qualification de Salitas FC s’est jouée dès la première période grâce à deux buts inscrits par le Sénégalais Olivier Boissy. Arrivés déterminés sur le terrain, les joueurs de l’Ashanti Goldfield débutent le match par un positionnement haut sur le terrain et un pressing constant pour étouffer les locaux. Privée de leur leader technique Aboubacar Barro testé positif à la Covid-19, Salitas FC balbutie son football pendant les premières minutes.

Cette fébrilité des « orange et vert » profitent aux visiteurs. Dès la première minute de jeu une mauvaise appréciation des défenseurs permet à l’attaquant ghanéen Hans Kwofie de s’illustrer. Il se met entre deux défenseurs burkinabè et tente une reprise qui échoue néanmoins dans les bras du gardien de Salitas FC Rabin Sanou.  Face au pressing et à l’intensité que tentent de mettre les visiteurs, l’équipe de Salitas FC commet quelques fautes pour freiner les attaquants ghanéens. Le premier coup franc (3ème min) est tiré sur une distance de près de 25 mètres par Abdul Bashiru. Le ballon est dévié par le mur, change de trajectoire mais Rabin Sanon qui suivait, se déploie et dévie de justesse le ballon. Celui-ci rebondit sur la barre transversale et part en corner.

Le doublé d’Olivier Boissy

Cette ardeur de l’équipe venue d’Obuasi (Ghana) est vite éteinte par Olivier Boissy. Elias Dianda après une course sur le côté droit, dans la surface de réparation au deuxième poteau. D’un coup de tête, Olivier ouvre le score (1-0) sous le regard impuissant de Mohamed Bailou, le gardien burkinabè d’Ashanti Goldfield. Ce but change les plans de jeu de Milovan Cirkovic, l’entraîneur de l’équipe visiteuse.

Ils jouent posé et cherchent des ouvertures. Dans l’axe, Rachid Coulibaly et Herman Nikièma sont prompts sur les balles et empêchent les Ghanéens de tirer. Mis en échec, ils tentent de passer en puissance sur les côtés. Michel Aouba et Polo Nartey ne se laisse pas dominer. Les Ghanéens tentent désormais des frappes à distances qui mettent en difficulté Rabin Sanon, obligé parfois de se prendre à deux temps.

Mais ce sont les Burkinabè, une nouvelle fois qui s’illustrent (44ème min). Omar Kaboré, depuis l’aile gauche centre au deuxième poteau. Olivier Boissy libre de tout marquage cadre son coup de tête.

L’erreur de Salitas FC

Dans la foulée, l’équipe de Salitas FC se fait surprendre dans sur une erreur de communication entre le gardien et ses défenseurs. David Sandan Abagna en profite (45ème min) et permet à l’Ashanti Goldfield d’espérer en réduisant le score (2-1). Ce sera le score à la pause.

La deuxième période sera un long suspense pour les deux équipes mais pour Salitas FC surtout. Avec leur avantage, Salitas FC se regroupe dans son camp et cède le ballon à Ashanti Goldfield. En cas d’égalisation, c’est Ashanti Golfdied qui se qualifie pour les buts marqués à l’extérieur.  Les Ghanéens tentent tout sans trouver la faille pour égaliser jusqu’au coup de sifflé final.

La victoire est pour Salitas F et se qualifie. Au tour suivant, Salitas FC sera face au club soudanais de Al Alamal Atbara entre le 22 et le 23 décembre 2020. Les Soudanais ont éliminé KVS Sports Club de Taanazanie (0-1 ; 3-0).



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *