Santé Sécurité Environnement : Iamgold Essakane SA accentue la prévention

783 0

Du 7 au 10 décembre 2020, la mine d’Iamgold Essakane SA tient ses Journées Santé Sécurité Environnement 2020 (JSSE 2020). Placées sous le thème, « Santé Sécurité Environnement, tous engagés, tous responsables », ces journées sont mises à profit pour la promotion des meilleurs pratiques en santé et sécurité et en gestion de l’environnement.

  • Mariam Zongo: « J’ai eu mon accident, le 30 novembre 2019. Je partais à Bobo-Dioulasso pour acheter des marchandises. C’est en rentrant à Boromo que j’ai eu mon accident. Le car allait vite et à un moment, la roue côté chauffeur a éclaté et le car nous a renversés sous un pont. Je me suis retrouvée le bras droit broyé. C’était vers 17 heures. On m’a amenée à l’hôpital Yalgado Ouédraogo, mais je n’ai pas eu des soins très vite. C’est 5 jours après que j’ai eu les soins. Mon bras a commencé à pourrir et ils ont amputé ça. En fait, je n’avais pas mis ma ceinture de sécurité ».  
  • Maurice Kaboré: « Je suis un menuisier coffreur. Lors de mon accident de travail, je suis tombé du deuxième étage d’un immeuble sur la ligne de haute tension. Après cette ligne, je suis tombé au sol sur un tas de bois. Le bois a pris feu avec tout mon corps. Les sapeurs-pompiers sont venus me sauver et ils m’ont conduit à l’hôpital. A l’hôpital, j’ai fait 9 jours dans le coma. Après, les médecins ont opéré mon bras gauche. Mais les os étaient calcinés et le bras a été amputé ».  

Ces quelques témoignages de victimes (non salariés de la mine, ndlr), membres de l’Association des victimes d’accidents du Burkina Faso, ont été faits lors de la cérémonie d’ouverture des Journées Santé Sécurité Environnement (JSSE 2020), organisées par la mine d’Iamgold Essakane SA, sur son site, le lundi 7 décembre 2020.

Durant 96 heures, du 7 au 10 décembre 2020, cette société minière entend sensibiliser ses employés et sous-traitants sur la santé, la sécurité et la protection de l’environnement à travers des activités ludiques et éducatives afin d’inverser la tendance des accidents de travail. 

« Ces journées interpellent chacun de nous à être davantage plus responsable dans nos comportements en Santé Sécurité Environnement. Il s’agit d’une nécessité pour chaque employé, chaque sous-traitant, chaque gestionnaire, de fournir davantage d’efforts pour rendre notre entreprise plus sécuritaire », a indiqué William Ouédraogo, Directeur des ressources humaines (DRH) d’Iamgold Essakane SA.

Les participants à la cérémonie d’ouverture ont visité les stands dressés à l’occasion des JSSE 2020

Rappelons que la Santé Sécurité Environnement désigne toutes les démarches visant à réduire les effets pervers et nuisibles du travail sur l’être humain. Elles visent tous les aspects du bien-être social, psychique et physique de l’employé. Partant, le but est de minimiser des accidents car, selon William Ouédraogo, « il n’y a pas une activité industrielle qui a zéro cas d’accidents. Mais ce qui est important, dit-il, c’est d’apprendre de nos accidents et de faire en sorte qu’ils ne se répètent pas ». 

La tenue de ces journées a été saluée par les ministres Alkassoum Maiga, Nestor Batio Bassiere, et Bachir Ismaël Ouédraogo, parrains des JSSE 2020. « Je tiens à saluer tous les employés d’Iamgold Essakane SA pour leur forte mobilisation autour de ces journées de protection sociale qui, j’en suis sûr, impacteront positivement vos comportements en matière de santé, sécurité et d’environnement », a fait savoir Bachir Ismaël Ouédraogo, ministre en charge de l’énergie.

Les Journées Santé Sécurité Environnement 2020 (JSSE 2020) d’Imagold Essakane SA ont connu la présence d’un « invité d’honneur » en la personne de Yacouba Sawadogo, icône de la cause environnementale et prix Nobel alternatif 2018. Pour la protection de sa « forêt », le ministre en charge de l’environnement, Nestor Batio Bassiere a fait une promesse.

« Le gouvernement, à travers l’engagement du président du Faso, a décidé d’accompagner le vieux Sawadogo dans la protection de l’espace qui a été reboisé grâce à son action », a déclaré Nestor Batio Bassiere.

Au cours de la cérémonie de lancement des activités des JSSE 2020, la mine d’Iamgold Essakane a récompensé ses départements les plus propres. A Ouagadougou, le prix a été décerné aux installations des 1200 logements. Sur le site d’Iamgold Essakane, pour le compte des Services généraux, c’est le département Technologie de l’information qui a reçu la palm. Enfin, pour le compte des Opérations, le prix du département le plus propre est revenu au département Entretien mobile.

Les récipiendaires posant avec les parrains des JSSE 2020 et les responsables d’Iamgold Essakane SA


Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *