stratégie nationale de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes

Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes : Vers une validation d’une stratégie nationale

1008 0

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « la voix des jeunes du Sahel phase 2 », le Centre pour le dialogue humanitaire et ses partenaires organisent du 15 au 16 décembre 2020 à Ouagadougou une rencontre avec les jeunes du Burkina Faso. L’objectif de cette rencontre est de valider une stratégie nationale de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes.

Au Burkina Faso, selon le recensement général de la population et de l’habitat de 2006, 47% de la population est âgée de moins de 15 ans. Egalement, 67% de moins de 25 ans et 33,2% des jeunes ont un âge compris entre 15 et 35 ans.

Cependant, cette jeunesse est confrontée à de multiples problèmes et à des défis qui entravent sa participation active au développement. L’un des défis est le problème d’emploi qui touche une frange importante de la jeunesse.

Face à cette situation, le gouvernement a mis en place de nombreux fonds nationaux et des structures nationales chargés de l’accompagnement des jeunes à la création et à la valorisation de leurs entreprises.

“..les facteurs qui entravent l’entrepreneuriat des jeunes au Burkina Faso…”

Toutefois, l’absence de stratégie en matière d’entrepreneuriat a joué négativement sur les actions du gouvernement.

Le Ministre en charge de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, Salifo Tiemtoré, a rappelé les facteurs qui entravent l’entrepreneuriat des jeunes.

Ministre en charge de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, Salifo Tiemtoré
Salifo Tiemtoré, ministre en charge de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes

« En effet, il ressort de l’analyse diagnostic que les facteurs qui entravent l’entrepreneuriat des jeunes au Burkina Faso sont notamment l’absence de centres d’incubation (47,80%), la faiblesse de la culture entrepreneuriale (45%), l’absence de volonté politique (44,20%), le manque de qualification (42,10%), les lourdeurs administratives (41,30%).

Toujours, selon une étude menée de mai à novembre 2020, la région du Centre-Nord est la moins entreprenante (82,90%), suivie des régions du Centre-Ouest (81,40%), du Nord (77,60%), et du Centre (77,0%). Quant à la région la plus entreprenante il s’agit du Centre-Sud (42,60%), suivie des Cascades (42%), des Hauts-Bassins (40,70%) et du Centre-Est (36%). Pour ce qui est de la tranche d’âge la plus dynamique, il s’agit de celle des 20-24 ans (31,90%) et de celle des 25-29 ans (30,60%) », a-t-il déclaré.

Conscient, de ces réalités le gouvernement a réorienté sa politique en matière de jeunesse et d’emploi. Ainsi, ce changement nécessite la mise en place d’un dispositif avec la participation de l’ensemble des acteurs.

stratégie nationale de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes
Stratégie nationale de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes

C’est dans ce sens que le Centre pour le dialogue humanitaire en collaboration avec ses partenaires accompagnent l’Etat pour l’élaboration de la Stratégie nationale de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes. Cette stratégie s’inscrit dans le cadre du projet « la voix du Sahel » qui vise à une meilleure prise en charge de l’entrepreneuriat des jeunes dans les pays du G5 Sahel.

“…les documents qui sortiront de ces deux jours de travaux reflètent les aspirations de notre jeunesse…”

Alors, durant  deux jours, les participants venus des 13 régions du Burkina Faso vont réfléchir sur la stratégie nationale pour la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes.

«Exprimez vos inquiétudes et soumettez vos recommandations afin que les documents qui sortiront de ces deux jours de travaux reflètent les aspirations de notre jeunesse et contribuent véritablement à la promotion de l’entrepreneuriat et à l’insertion socioéconomique des jeunes »,  a exhorté le ministre Tiemtoré aux participants.

Par ailleurs, le chef de projet « la voix des jeunes du Sahel » Évariste Dabiré, a précisé que le projet est financé par l’Union européenne et le Royaume du Danemark.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

There are 1 comments

  1. bonsoir je suis un jeune burkinabè ne Abidjan en Côte d’Ivoire. je suis un jeune entrepreneur dans le domaine de nettoyage et de commerce aide moi pour créer mon entreprise voici mon numéro +225 44 74 18 93 ou +225 57 12 01 15) je vous remercie d’avance.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *