Burkina Faso : L’Université Thomas Sankara suspend la cérémonie d’hommage au Pr Meyer

415 0

En début décembre 2020, à la suite des décorations à Kossyam au Palais présidentiel, le Pr Pierre Meyer, enseignant-chercheur des universités du Burkina Faso, s’était offusqué via un post sur son compte Facebook en indiquant avoir « jeté » toutes les décorations qu’il a reçues au Burkina Faso.

« Il paraît qu’il y a eu des décorations à Kossyam ces derniers jours. Cela me rappelle que j’ai été décoré de toutes sortes d’ordres au Burkina et que j’ai tout jeté à la poubelle lorsqu’au Conseil des droits de l’homme, le Burkina Faso s’est affiché à la tête d’un groupe d’États s’opposant à la nomination d’un rapporteur spécial sur les droits des personnes LGBTQI. C’était en effet une véritable honte d’avoir été décoré par un tel Etat ».

C’est ainsi que le Pr Pierre Meyer, enseignant-chercheur des Université du Burkina Faso, s’était offusqué via son compte Facebook. Cette sortie a été largement critiquée par les Burkinabè. Certains allant même proposer à ce que la nationalité burkinabè soit retirée au professeur de droit.

Dans les jours qui ont suivi, ayant constaté la tôlée et la condamnation générale, le Pr Pierre Meyer, via le même canal, a présenté ses excuses aux Burkinabè. « Mon post dans le fond comme dans la forme était excessif, injuste et inutilement provoquant. Je l’ai en conséquence retiré et je présente mes sincères excuses à toutes celles et ceux que j’ai choqués et offensés », a écrit le Pr Meyer.

Dans la foulée de cette polémique, l’Université Thomas Sankara préparerait une cérémonie d’hommage à l’endroit du Professeur Pierre Meyer. Mais celle-ci a été suspendue par le monde universitaire. A travers un communiqué rendu public ce vendredi 18 décembre 2020, le président de l’Université Thomas Sankara, le Pr Adjima Thiombiano a fait savoir que la « sortie » du Pr Meyer, malgré son repentir ne « laisse pas indifférente » son institution.

« L’Université Thomas Sankara (UTS) est profondément indignée et choquée par cette attitude assez provocatrice », peut-on lire dans le communiqué signé par le Pr Adjima Thiombiano, président de l’Université Thomas Sankara. Par conséquent, il a été décidé « de la suspension jusqu’à nouvel ordre de la cérémonie initialement prévue pour lui rendre hommage ».



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *