Covid-19 au Burkina Faso : Le gouvernement n’envisage pas de mesures contraignantes

1205 0

Le coordonnateur  sectoriel santé  de la riposte au covid-19, Dr Brice Bicaba a annoncé ce lundi 21 décembre 2020 que le Burkina a enregistré 141 cas à la date du 20 décembre 2020. Malgré ce rebond, le gouvernement n’entend pas mettre en œuvre des mesures contraignantes.

Plus de 2000 cas de covid-19 enregistrés en décembre 2020 au Burkina Faso, tel est le nombre qui a été donné par le Dr Brice Bicaba, lors du point de presse sur la situation de la maladie dans le pays.

Au début de la maladie,  plusieurs tentatives de lutte contre le covid-19 avaient été envisagées, dont les mesures barrières mais aussi les mesures contraignantes notamment la fermeture des écoles, l’installation du couvre-feu, la fermeture des marchés et yaars, des salles de cinémas…

Selon Larba Sawadogo, représentant du comité exécutif de la riposte de covid-19, le point n’a pas encore atteint la saturation d’où la non nécessité de l’application de ces mesures.

« …Aujourd’hui, en fonction des données dont nous disposons, nous n’avons pas encore atteint le point de saturation. N’ayant pas encore atteint le point de saturation, nous pensons qu’à l’instant où nous parlons, il ne sied pas d’envisager encore ces mesures contraignantes. Nous connaissons les conséquences et c’est pour cela que nous pensons qu’il y a lieu de sensibiliser davantage sur la pratique des mesures barrières, notamment le port des masques, le lavage des mains », a-t-il affirmé.

Il a laissé entendre que le respect de ces mesures  devrait commencer au niveau des services car, il y a eu un relâchement dans ces lieux.

« A l’instant où nous parlons, le gouvernement n’envisage pas de revenir sur ces mesures contraignantes mais, ce n’est qu’une hypothèse parce qu’on n’en sait jamais. On ne souhaite pas non plus », a lancé Larba Sawadogo.

Le Burkina a enregistré depuis le début du covid-19, 5160 cas, 3758 guérisons et 76 décès. 

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *