Karfa Gnanou, magistrat est nommé agent judiciaire de l’Etat

712 0

Karfa Gnanou, magistrat, est nommé agent judiciaire de l’Etat au conseil des ministres du 23 décembre 2020 tenu à Ouagadougou. 40 autres personnes sont aussi nommées agents judiciaires adjoints de l’Etat.  L’agent judiciaire de l’Etat qui vient en remplacement de l’agent judiciaire du trésor a pour mission de défendre les intérêts de l’Etat mais aussi de permettre une meilleure représentation de l’Etat devant les juridictions.

La loi n°08-2019 AN portant statut de l’agent judiciaire de l’Etat du 3 avril 2019 consacrait la naissance de l’agence judiciaire de l’Etat et des agents judiciaires adjoints de l’Etat en remplacement de ce qui était auparavant l’agent judiciaire du trésor.

C’est alors qu’à l’issue d’un appel à candidatures, le magistrat, Karfa Gnanou, Mle 130 398 Y, 1er grade, 2e  échelon, a été retenu Agent judiciaire de l’Etat.

L’agent judiciaire de l’Etat est, selon le ministre de la communication, une évolution de la perception de la défense de l’Etat.

« En réalité,  lorsqu’un ministère a un souci devant la justice, la personne habilitée à défendre le ministère, c’est l’agent judiciaire de l’Etat. C’est donc une évolution majeure pour permettre une meilleure défense des intérêts de l’Etat, une meilleure représentation de l’Etat devant les juridictions, également une meilleure défense des intérêts du citoyen », a -t-il expliqué à la presse.

40 autres personnes  issues d’un concours direct sont nommés agents judiciaires adjoints de l’Etat. Ce qui, selon toujours le ministre, permet d’avoir une possibilité ensuite d’ouvrir sur les spécialisations. « Vous savez que l’Etat aujourd’hui s’appuie sur les avocats par exemple en matière minière, d’énergie. Ce sont des domaines tellement complexes où on a besoin d’experts pour nous accompagner et l’agent judiciaire de l’Etat fera appel aux experts », explique-t-il.

Le principe pour lui, c’est que l’Etat soit mieux représenté afin que nous ayons les intérêts du citoyen qui soient mieux défendus au niveau des juridictions.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *