Burkina Faso : Des apprenants de l’IPD/AOS reçoivent leurs diplômes  

637 0

L’Institut Panafricain de Développement  de l’Afrique de l’Ouest-Sahel (IPD/AOS) a procédé à une cérémonie de remise de 63 diplômes et attestations aux  apprenants et stagiaires en fin de formation ce mercredi 23 décembre 2020.

Les récipiendaires des diplômes ont été formés  dans les  filières Agriculture et  Innovation Technologique (AIT), Genre Population et Développement (GPD), Télédétection et Système d’Information Géographique (TSIG), Planification Régionale et Aménagement du Territoire (PRAT) et Management des Projets et Microréalisations (MPMR). 

Le directeur régional Sylvestre Ouédraogo remettant un diplôme à une récipiendaire

La plupart des bénéficiaires de ces formations sont déjà des travailleurs qui ont jugé bon et nécessaire d’approfondir et de parfaire leur connaissance en matière d’étude.

« Je suis déjà travailleur depuis un certain nombre d’années comme sage-femme et j’ai jugé utile de renforcer mes connaissances dans la filière Genre Population et Développement (GPD) », a affirmé Yvette Kolombé Ouédraogo l’une des diplômés.

Selon le directeur régional Sylvestre Ouédraogo, c’est  un avantage d’avoir un diplôme de l’IPS/AOS du fait qu’il est reconnu sur un territoire beaucoup plus large qu’un diplôme du CAMES (Conseil Africain et Malgache des équivalences pour l’Enseignement Supérieur). « Ce sont des  diplômes anglais et français reconnus dans plus de 30 pays en Afrique qui s’étend sur un territoire plus large que le CAMES», a-t-il dit.

Niveau élevé de satisfaction

 L’IPD/AOS dans ses missions prône la valorisation des actions de formation en  garantissant un niveau élevé de satisfaction des personnes et en  développant une culture d’initiative chez les bénéficiaires des formations. L’institut   offre plusieurs prestations en matière de formation mais excelle dans un domaine spécifique de formation qui est la Planification Régionale et Aménagement du Territoire (PRAT). «L’IPD/AOS excelle dans la filière PRAT, nous sommes l’une des rares Universités à offrir ce genre de prestation en Afrique de l’Ouest »,  a ajouté Sylvestre Ouédraogo.

En rappel, IPD-AOS, dont le siège régional est à Ouagadougou depuis le 05 août 1977, couvre 10 pays  dont le Burkina Faso, le Bénin, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire,  la Guinée-Bissau, la Guinée-Conakry, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. L’institut œuvre pour la promotion d’un développement durable des populations rurales et urbaines. Sa spécialité est la formation des cadres supérieurs à travers les quatre filières.

Deborah BENAO (stagiaire)

Burkina 24

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *