Ministères des infrastructures, des transports et de l’habitat : Le mérite de 97 agents et entreprises reconnu par la Nation !

685 0

Le ministre des Infrastructures, Éric Bougouma, a présidé la cérémonie de décoration dans l’ordre spécifique du mérite des Transports, des Infrastructures, de l’Urbanisme et de l’habitat. Au total, 97 agents des 3 départements sus-cités  et d’entreprises partenaires à ceux-ci ont été distingués. C’était dans l’après-midi du 23 décembre dernier.

C’est la cour de la direction générale des infrastructures routières, sise au quartier Gounghin de Ouagadougou,  qui a abrité la cérémonie qui a drainé à l’occasion, du monde essentiellement constitué des agents des 3 départements ministériels, des récipiendaires, de la famille, des amis et connaissances de ceux-ci.

Il s’est agi pour le ministre Éric Bougouma et son collègue des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, Vincent Dabilgou, en l’absence de celui de l’Urbanisme et de l’habitat, Maurice Dieudonné Bonanet (empêché et représenté par son secrétaire général), de traduire au nom du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, la reconnaissance de l’État à l’endroit des 97 personnes pour les efforts fournis dans le cadre de leurs activités professionnelles qui ont contribué à tirer le Burkina Faso vers le haut.

Les autorités entonnant l’hymne national lors de la cérémonie

L’un après l’autre, les 2 ministres, lors de leurs allocutions, ont félicité les récipiendaires pour leur distinction et rendu hommage à leurs devanciers. « Dans le domaine de l’agriculture, par exemple, il faut des transports. Il faut également des routes pour qu’on puisse distribuer les produits agricoles, il faut des bâtiments pour leur stockage, il faut même des camions pour pouvoir les transporter. Vous voyez donc comment nos 3 départements sont catalyseurs du développement. C’est donc tout à fait normal et légitime que nous puissions être dans la logique de la reconnaissance de vos mérites », a laissé entendre le ministre Dabilgou en s’appuyant sur le secteur agricole pour étayer son argumentaire. Première du genre, le ministre Dabilgou, s’adressant aux récipiendaires, a saisi l’occasion pour marteler ceci : «Vous êtes les pionniers. Ceux qui sont partis sans avoir cette médaille, vous allez la prendre en leurs noms ».

L’humilité du ministre Bougouma vivement applaudie

À son tour, le ministre des Infrastructures, Éric Bougouma, a exprimé sa gratitude à l’endroit du président du Faso pour la création de cet ordre spécifique. « Nous remercions le président du Faso, le Premier ministre et le grand chancelier des ordres nationaux. Il a fallu la sollicitude de toutes ces hautes personnalités pour que cet ordre spécifique recherché depuis de longues années, voie le jour en 2020 », a-t-il déclaré.

Une vue d’ensemble des récipiendaires tirés à quatre épingles à l’occasion

Avant d’espérer que dans les années à venir, avec le soutien de la grande chancellerie, le nombre des récipiendaires soit porté à 150 voire 200 car, a-t-il soutenu, « Nous sommes conscients que nous ne sommes que des ministres et que ceux qui méritent la légitime reconnaissance de la Nation, ce sont ces hommes et femmes qui travaillent au quotidien pour que le programme de développement du Burkina Faso soit réalisé et que les objectifs assignés au gouvernement soient atteints ».

Le ministre Éric Bougouma répondant aux questions des journalistes

Puis, à l’endroit des récipiendaires l’applaudissant en chœur pour son humilité, le ministre « bulldozer national » a renchéri : « Je voudrais exprimer notre gratitude à vous chers récipiendaires des 3 ministères. C’est grâce à vous que nous aussi quand nous sortons, on dit, voilà des ministères qui travaillent. On n’a jamais vu un ministre au bord de la route. On n’a jamais vu un ministre en train de dessiner des plans ».

 A noter que les 97 médailles dans l’ordre spécifique du mérite ont été réparties comme suit : 40 médailles pour le département des Infrastructures et dont certaines sont décernées à des agents des entreprises et bureaux de contrôle partenaires au ministère, 40 médailles aussi pour celui de l’Habitat et 17 pour celui des Transports. « Une grande moisson pour une première fois », a commenté le ministre Bougouma. C’est dans une ambiance bon enfant où le ministre des Infrastructures a invité les agents non décorés à la patience, que la cérémonie a pris fin.

Adama KABORE

(Correspondance particulière)



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *