Sécurité routière : L’ONASER s’installe dans ses nouveaux locaux

352 0

L’Office National de la Sécurité Routière (ONASER) dispose désormais de ses propres locaux. Inauguré ce jour mardi 29 décembre 2020, le bâtiment est un immeuble de type R+4 et a couté près de 2 milliards de francs CFA à l’ONASER. En marge de cette cérémonie d’inauguration, l’ONASER tient également ses portes ouvertes.

Faire de la sécurité routière une priorité de l’Etat, c’est le grand défi auquel l’ONASER s’attaque. Et pour y arriver, il a entrepris un certain nombre d’actions. L’une d’elles est la question de réunir tout le personnel de l’Office National de la Sécurité Routière. Une situation qui a trouvé satisfaction à travers l’inauguration du bâtiment ce mardi. Pour le secrétaire général du ministère en charge des transports Mathieu Beba, le nouveau local « permettra la productivité et l’épanouissement du personnel ».

Le bâtiment vient alors répondre à un souci d’amélioration des conditions de travail du personnel de l’ONASER. « C’est un tournant décisif dans la lutte contre l’insécurité routière », a laissé entendre le SG du ministère Mathieu Beba. Le nouveau local offre un espace de réflexion et traduit un « travail de termitière ». C’est également une volonté politique selon les propos du secrétaire général.

Lancés le 2 février  2016, les travaux de construction du siège de l’ONASER ont connu des difficultés dans leur exécution, a révélé le président du conseil d’administration de l’ONASER, Jean Claude Zongo. Il a cité, entre autres, le retard dans l’exécution des travaux et d’autres problèmes qui sont survenus lors de la réalisation. Cependant, « la cérémonie permet d’oublier tout cela »,  selon ses dires.

La coupure du ruban par les officiels lors de la cérémonie d’inauguration

« Le maitre mot est la réduction du nombre et de la gravité  des accidents »

Pour l’année 2021, l’ONASER entend s’attaquer avec plus de fermeté à l’insécurité routière. Pour ce faire, des chantiers sont en cours. « L’ONASER travaille sur la base de documents stratégiques. Pour 2021, c’est de poursuivre les différents challenges. Le maitre mot est la réduction du nombre et la gravité  des accidents », a déclaré Jean Claude Zongo. Le premier pas dans cette lutte est « le changement de comportement des plus jeunes ».

Construit sur une superficie de 1600 m2, le siège de l’ONASER comporte 46 bureaux et d’autres compartiments tels que des salles de réunions. Désormais le « trafic routier pourra être suivi par vidéosurveillance depuis le siège ». Côté électricité, il fonctionnera à l’énergie solaire.

« La route nous permet d’aller et revenir et c’est à nous de prendre soin de nos vies. Il faut la mobilisation sociale pour arriver à une véritable sécurité routière », a conclu le directeur général de l’ONASER Adama Kouraogo.

Basile SAMA

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *