Burkina Faso : Le parti de Laurent Bado mal en point

1195 0

Le Bureau exécutif du Parti de la renaissance nationale (PAREN) dont le fondateur est Laurent Bado, a démissionné en bloc, le mercredi 30 décembre 2020. Cette décision, selon le Président du parti, Michel Béré, intervient après « la contre-performance historique » du PAREN aux législatives du 22 novembre 2020.

Zéro député. Le Parti de la renaissance nationale (PAREN) est absent de l’Assemblée nationale du Burkina Faso à l’issue des élections législatives du 22 novembre 2020.

Suite à cette débâcle, dans une lettre dont Burkina24 a eu copie, le Bureau exécutif du PAREN avec son président Michel Béré en tête, a démissionné. La missive a été adressée « au frère Laurent Bado, fondateur du PAREN ».

La raison évoquée est la « la contre-préférence historique » du parti aux dernières élections législatives au Burkina Faso. Le parti explique cette débâcle par des « dissensions internes ». En effet, l’ancien président, Tahirou Barry, ancien ministre de la culture avait démissionné  du parti.

Celui-ci s’était par la suite porté candidat à la Présidentielle du 22 novembre 2020 sous la bannière du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR). Par ailleurs, le ministre de la culture Karim Sango n’a pas pu prendre part aux législatives suite à l’invalidation de sa liste. 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *