Championnat de D2 : Incident entre joueurs de l’USY et supporters de l’USCO de Banfora

650 0

Des joueurs de l’Union sportive du Yatenga (USY) ont été bastonnés à Banfora par des supporters de l’Union sportive de la Comoé (USCO) à l’occasion de la xx journée du championnat de deuxième division. Cependant, plusieurs versions circulent concernant cette histoire.

 L’information est diffusée en premier sur une page Facebook intitulée « Infos sports & culture du Nord ». Selon les informations rapportées sur cette page Facebook, à la mi-temps de la rencontre entre l’US Comoé de Banfora (USCO) et l’Union sportive du Yatenga (USY), « les joueurs de l’USY ont été agressés par les supporters de l’USCO de Banfora sur le terrain et blessent 6 joueurs de champs de l’USY ».

Suite à cet incident, « l’arbitre procède à l’arrêt automatique du match », selon cette page Facebook qui attribue cette information à un joueur de l’USY.

Comédie, selon un témoin supposé

Cependant, d’autres informations circulant sur les réseaux sociaux offrent d’autres versions de l’affaire.  Les faits se seraient déroulés à la mi-temps de la rencontre. « Un supporter de l’USY se dirigea dans les buts pour jeter des trucs mystiques dans les cages que devrait garder le portier de l’USCO à la reprise. C’est suite à cela que des supporters sont allés exiger qu’il reprenne ce que qu’il a jeté », témoigne un internaute. Selon lui, c’est suite à ce refus qu’il a reçu des coups.

Des joueurs de l’USY auraient reçu des coups suite à leur intervention. « Il n’y avait pas de blessé jusqu’à ce que l’arbitre tente de reprendre la rencontre. C’est à ce moment qu’un joueur s’est couché. Les sapeurs-pompiers sont allés à son secours et net après leur départ, un autre joueur s’est couché », ajoute-t-il Pour lui, il s’agit « purement de la comédie ».

La LFP doit statuer

Selon un autre témoignage, cet incident s’est déroulé entre deux supporters et les joueurs ont estimé qu’ils n’étaient pas en sécurité pour reprendre le match.

La ligue de football professionnel (LFP) dirigée par Abdoul Karim Ouédraogo ne s’est pas encore prononcée sur cet incident qui n’a pas permis au match de se poursuivre. Cependant, seul le témoignage du commissaire du match peut faire foi dans cette affaire. Cela permettra à la LFP de statuer sur ce cas. A la mi-temps, le score était d’un but partout.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *