RD Congo : Eddy Kapend quitte la prison

65 0

Un des principaux accusés dans le dossier de l’assassinat du M’zée Laurent Désiré Kabila a bénéficié d’une grâce présidentielle le 31 décembre 2020. Le colonel Eddy Kapend car c’est de lui qu’il s’agit a officiellement quitté la prison centrale de Makala ce vendredi 8 janvier 2021.

En prison depuis 2001 et condamné à la peine capitale, l’ancien aide de camp du feu président congolais, Laurent Désiré Kabila est enfin libre. En effet, le principal accusé dans l’assistanat du président congolais en 2001 a été gracié par l’actuel président congolais, Félix Tshisekedi.

“On peut considérer cette libération comme une victoire. Notre père vient de passer près de 20 ans en prison. Ce n’est pas une chose facile. Je le souhaite à personne d’ailleurs”, a déclaré son fils, Steve Kapend.

Pour Steve Kapend, le président Félix Tshisekedi a rendu  a rendu grâce à toute sa famille. “Au nom de tous les enfants du Colonel Eddy Kapend, nous disons merci au Chef de l’État. Nous demandons à Dieu de pouvoir l’aider à continuer à mettre la justice au centre de son mandat”, a-t-il dit.

Aussi, il a fait appel pour la réouverture d’un nouveau procès équitable pour déterminer les vrais assassins de l’ancien président congolais.

“La grâce présidentielle n’efface en rien une condamnation et d’un point de vue personnel nous demandons la réouverture du procès de l’assassinat de Mzee Kabila, comme l’a exigé d’ailleurs l’ONG la Voix des sans voix”, a-t-il appelé.

Il sied de rappeler qu’Eddy Kapend et ses coaccusés avaient été condamnés le 7 janvier 2003 pour attentat, tentative de coup d’État, complot, association de malfaiteurs, disparition d’armes de guerre, abandon de poste, trahison.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *