Décès de Macaire Ouédraogo : Zéphirin Diabré salue la mémoire “d’un grand artisan de la démocratie”

88 0

Principal opposant du général Aboubacar Sangoulé Lamizana à l’élection présidentielle de 1978, Macaire Ouédraogo est décédé dans la matinée du mardi 12 janvier 2021. Le mercredi 13 janvier 2021, Zéphirin Diabré, ancien Chef de file de l’Opposition politique et actuel ministre en charge de la réconciliation nationale a salué la mémoire du disparu.

J’ai appris avec une grande tristesse le décès de l’homme politique et banquier Macaire Ouédraogo. Je présente mes condoléances à sa famille. Macaire Ouédraogo fut un grand artisan et un symbole de la démocratie naissante de la Haute-Volta. Il fut aussi un patriote qui aura beaucoup servi notre pays. Paix à l’âme de l’illustre disparu ! ”.

C’est par ces mots que Zéphirin Diabré, ministre d’Etat chargé de la réconciliation nationale a rendu hommage à Macaire Ouédraogo, homme politique burkinabè décédé le mardi 12 janvier 2021.

Né le 1er janvier 1934 à Ouagadougou, Macaire Ouédraogo a été un ancien banquier et homme politique. Il a pris part à l’élection du président de la Haute-Volta (aujourd’hui Burkina Faso) de 1978 sous la bannière de l’Union nationale pour la défense de la démocratie (UNDD) où il a franchi la première étape avec un taux de 25,25%.  Au second tour, face à Aboubacar Sangoulé Lamizana,  il a obtenu 43,72 % des voix.

Lors d’un entretien dans le quotidien d’Etat Sidwaya en décembre 2006, Macaire Ouédraogo disait nourrir des regrets. «J’ai perdu le gâteau en quittant la direction de la Banque nationale de développement. J’ai perdu ma tranquillité. Mais, surtout avec mon parti, je n’ai pas pu opérer les changements souhaités », avait indiqué le candidat malheureux.

Macaire Ouédraogo est le troisième fils de Guillaume Ouédraogo, ancien président du conseil général.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *