Burkina Faso : Dandjinou cède le porte-parolat à Tamboura

124 0

Ousséni Tamboura, nouveau ministre de la communication et des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement a été installé dans ses fonctions, le jeudi 14 janvier 2021 par le secrétaire général du gouvernement Stéphane Sanou. Etait également présent, le ministre sortant, Rémis Dandjinou.

Stéphane Sanou, secrétaire général du gouvernement, avant de passer à l’installation du nouveau ministre de la communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura a rappelé ce que le chef de l’Etat, Roch Kaboré pense de la fonction du gouvernement. « Le gouvernement est au service du peuple », a-t-il rappelé.

« Je suis fier de vous passer le relais »

Le Chef de l’Etat, par la voix de Stéphane Sanou, a ainsi invité le nouveau membre du gouvernement de Christophe Dabiré « à développer des initiatives » pour assurer le bon fonctionnement du ministère dont il a désormais la charge. Par ailleurs, a ajouté Stéphane Sanou, le chef de l’Etat « invite », les membres du gouvernement à « être des modèles de probité au travail ».

A l’endroit de Rémis Dandjinou, le secrétaire général du gouvernement lui a traduit les remerciements du gouvernement, après ses cinq ans passés à la tête du département. « Le Président du Faso et le chef du gouvernement me chargent de vous traduire toute leur gratitude pour votre disponibilité et pour tout le travail abattu », a indiqué Stéphane Sanou.

Rémis Dandjinou, le ministre sortant, a relevé les chantiers sur lesquels il a consacré les cinq ans son ministère. « Nous avons réussi à mettre en œuvre la TNT (Télévision numérique terrestre, ndlr) et engagé des mutations dont je suis certain, au niveau des EPE (Etablissements publics de l’Etat, ndlr), au niveau du SIG (Service d’information du gouvernement), qui pourront raisonnablement améliorer les conditions de vie et de travail des travailleurs », a indiqué Rémis Dandjinou qui précise qu’il reste des chantiers à mettre en œuvre.

Il s’agit, entre autres, « des questions de la nature juridique et du positionnement de la SBT (Société Burkinabé de Télédiffusion, ndlr), de la finalisation des sièges de la RTB (Radiodiffusion Télévision du Burkina, ndlr) et de Sidwaya, la relecture de la loi sur les médias ». Rémis Dandjinou a rassuré son successeur de sa disponibilité et lui a souhaité bon vent dans ses nouvelles fonctions. « Je suis fier de vous passer le relais », a déclaré l’ancien ministre.

Le nouveau porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura, a, pour sa part, assuré de son engagement à travailler pour l’intérêt commun. «J’accomplirai ma mission dans un esprit de poursuite des chantiers ouverts par mes prédécesseurs, notamment les chantiers qui poursuivent la recherche de l’amélioration des conditions de vie et de travail des acteurs du secteur, qu’ils soient du privé ou du public, qu’ils soient travailleurs ou patrons d’entreprises », a-t-il fait savoir.

« des vrais problèmes »

Ousséni Tamboura a également indiqué qu’il ouvrira « certainement » des chantiers à l’issue d’une phase d’écoute des principales préoccupations du secteur et sur la base de la lettre de mission qu’il recevra du chef de l’exécutif et du chef du gouvernement. Pour la presse privée, le nouveau ministre entend rencontrer les différents acteurs pour s’enquérir « des vrais problèmes ».



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *