Ministère en charge de l’Habitat : « Je voudrais insister sur le fait que nous n’avons pas à décevoir » (Me Benewendé Stanislas Sankara)

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Me Stanislas Sankara  a été installé ce vendredi 15 janvier 2021 à Ouagadougou. Le nouveau ministre remplace Maurice Bonanet qui a passé 5 ans à la tête du ministère.

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville Bénéwendé Stanislas Sankara a été installé ce jour. Il a pour charge désormais d’assurer l’urbanisation des villes du Burkina.

Afin de rassurer le ministre entrant Me Stanislas Sankara, Maurice Bonanet  a affirmé qu’il a des cadres compétents, engagés et du personnel disponible.

« Durant les 5 ans, ils sont là, il n’y avait ni de samedi ni de dimanche, ni de jour férié. Ce qui montre l’engagement du personnel à le soutenir et à soutenir son action », a-t-il annoncé.

Le Secrétaire Général du gouvernement prononçant le discours d’installation du nouveau ministre Me Stanislas Sankara

Parlant du bilan de son département, il a laissé entendre qu’il y a un certain nombre de chantiers qui ont été ouverts et qui ont connu des avancés. Il a reconnu également qu’il y a eu des  insuffisances.

« Le cas des 40 000 logements que nous avons lancés  avec beaucoup d’ambitions, nous sommes arrivés à 5700 logements à la fin des 5 ans avec les difficultés qui n’ont pas pu permettre l’avancement de ce programme. Par contre, il y a d’autres volets tels que la planification urbaine où nous avons pu faire plus de 10 schémas directeurs de l’aménagement et de l’urbanisme.

 Il y a 5 qui sont en finition. La législation sur le bail d’habitation privé, nous avons fini les textes d’application. Tous ces chantiers ont été positivement réalisés », a affirmé Maurice Bonanet qui a ajouté que l’un des éléments les plus importants a été le reversement du personnel du compte spécial lotissement à la fonction publique. Il  constitue un tiers du personnel de l’urbanisme et de l’habitat,  selon lui.

L’ancien ministre de l’Habitat a assuré que le  ministre entrant est un homme très engagé et disponible.  C’est pourquoi, il a appelé le personnel à l’accompagner dans la mise en œuvre de son programme. « Je vous demande de l’accompagner beaucoup plus que vous m’avez accompagné », a-t-il souhaité.

«Nous n’avons pas à décevoir»

Le ministre de l’Habitat, de  l’Urbanisme et de la  ville, Stanislas Sankara a insisté sur le fait que le Chef de  l’Etat attend des résultats. « Je voudrais insister sur le fait que nous n’avons pas à décevoir la confiance qui nous a été portée par les plus hautes autorités », a-t-il lancé.  

Selon lui, c’est la première recommandation qu’il a  avec ses désormais collaborateurs  et pour avoir des résultats après tout ce qui a été fait, il faut de l’abnégation et de la persévérance.

« C’est vrai qu’on parle de compétence et d’expérience. Mais de mon point de vue, la meilleure expérience, c’est quand tous ensemble nous allons fédérer nos forces, nos énergies parce que nous avons à emprunter le même chemin qui est celui du développement du Burkina Faso », a-t-il déclaré.

Le ministre  Benewendé Stanislas Sankara assurera la mise en œuvre des grands dossiers tels que  l’apurement du passif du foncier, la question de la restructuration, c’est-à-dire du lotissement des zones non loties dans les quartiers périphériques des centres urbains  et la relecture des textes sur le foncier, dont une partie revient au ministère.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page