Burkina Faso : L’Association Lady Sonia libre et Epanouie apportera 3 millions de F CFA aux personnes défavorisées

288 0

Lady Sonia, Congolaise née d’une mère burkinabè, est une accompagnatrice de vie, une femme stratège qui travaille  sur les réseaux sociaux dans le Coaching et le développement personnel. Elle est la présidente de l’Association Lady Sonia Libre et Epanouie. Elle signe sa présence au Burkina Faso pour effectuer des dons évalués à 3 millions de F CFA. La ‘’Fondation Rama’’ et la ‘’Fondation Slamazone’’ sont les deux structures qui bénéficieront de l’accompagnement de Lady Sonia le dimanche 17 janvier 2021.

Ce samedi 16 janvier 2021 à  Ouagadougou,  l’association Lady Sonia Libre et Epanouie a convié la presse pour faire cas d’un don qu’elle fera le dimanche 17 janvier 2021. L’association de Lady Sonia a été créée le 17 janvier 2020. Elle intervient au Congo, en France,  au Burkina Faso et bientôt en Côte d’Ivoire. Elle a pour objectif, entre autres, d’aider les femmes en difficultés financières et sociales, aider les jeunes filles à retourner sur les bancs, soutenir les veuves et les orphelins.

Le premier don sera fait à la Fondation Rama à Sabtoana , un village de la commune rurale de Komsilga, situé à 25 kilomètres de Ouagadougou. Cette fondation lutte contre la fistule obstétricale. Le deuxième don se fera à la Fondation Slamazone, qui lutte pour les veuves et les orphelins.

                                      « Je suis venue saluer ma famille »

Lady Sonia place sa présence au Burkina sous le signe d’une visite et un soutien à la famille. «Le côté maternel de Lady Sonia est burkinabè. Je suis venue saluer ma famille. Je suis venue aussi accompagner des œuvres sociales, aller rencontrer des personnes défavorisées, des orphelins, femmes seules, des femmes brisées, touchées médicalement, des albinos », a confié Lady Sonia.

Elle a exprimé sa volonté de mener un combat pour les femmes qui souffrent de la fistule obstétricale. Un pan de son combat est aussi orienté vers les orphelins. Comme un devoir, Lady Sonia a préféré commencer ses actions au Burkina Faso. « Le Burkina Faso, c’est chez moi et je veux emmener les gens à le regarder autrement. J’apporte chaque année des médicaments, des aliments au profit des orphelins », a-t-elle révélé.

                                    « Nous avons payé la scolarité de 50 enfants orphelins » 

 Guiré Aïssata, vice-présidente de l’Association Sonia Lady Libre et Epanouie, a confirmé les dires de la présidente. « Nous avons payé la scolarité de 50 enfants orphelins. Aussi, on a envoyé un accompagnement aux parents en finançant leur commerce », a-t-elle informé. Elle a d’ailleurs lancé un appel à toutes les bonnes volontés qui voudront accompagner l’activité de dimanche avec des dons de prendre attache avec elle.      

Lady Sonia a saisi l’occasion pour décliner son cri de cœur. « Je veux que le Burkina m’aide à apporter la lumière là où ça fait mal, là où beaucoup souffrent et (…) j’ai vraiment besoin des autorités, j’ai besoin d’être accompagnée dans tout ce que je veux faire, profiter de ma notoriété pour aider à relever mes sœurs. J’ai besoin que l’Etat m’accompagne,  que l’Etat m’aide », a-t-elle laissé entendre.

Akim KY

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *