Cinéma : La vie de femmes entre le Nigéria et l’Europe dévoilée dans le film «Oloturé»

260 0

« Oloturé », film réalisé par Kenneth Gyang, connait un incroyable succès sur Netflix présentement. Il y est raconté la monstrueuse réalité du trafic de femmes entre la première puissance africaine, le Nigéria et l’Europe. « Oloturé » de Kenneth Gyang raconte l’histoire de la journaliste nigériane Toboré Ovuorie camouflée en 2013 dans la peau d’une prostituée.

Il s’agissait pour elle de cerner les contours liés au décès d’une amie partie faire le trottoir en Europe après avoir été recrutée par un puissant réseau mafieux.

Cette fiction met en scène huit (8) mois d’enquête sous couverture et révèle l’ignominie du trafic de femmes entre le Nigeria et l’Europe. On y réalise entre autre des actes de maltraitantes, de violences en tout genre, d’orgies organisées par des hommes politiques et de trafic d’organes.

« Oloturé » retrace le parcours de ces jeunes filles du Nigéria vers le Bénin voisin avant leur embarquement pour l’Europe, en échange d’importants montants pouvant atteindre 70 000 dollars soit un peu plus de 35 Millions de Fcfa, somme qu’elles sont censées rembourser à leur arrivée.

Les dangers de ce périple et les violences subies par ces femmes sont innommables. « Oloturé » est le fruit d’un récit publié en 2019 et qui a inspiré Kenneth Gyang en vue de son adaptation à l’écran.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *