Burkina Faso : Une caravane de dépistage gratuit multi-maladies à Ouaga du 18 au 23 janvier

616 0

L’Association Santé en entreprise (SEE), avec le soutien de la Société Générale Burkina Faso (SGBF) et du porte-monnaie électronique YUP, organise du 18 au 23 janvier 2021 à Ouagadougou une campagne de prévention et de dépistage multi-maladies. La cérémonie officielle de lancement de cette activité a eu lieu ce mardi 19 janvier 2021.

Première du genre organisée par l’association Santé en entreprise (SEE) au Burkina Faso, la caravane Santé prévoit s’appuyer sur une collaboration opérationnelle avec les centres médicaux urbains et les ONG locales dont l’Association African Solidarité (AAS) et Faso Civic.

L’initiative bénéficie du soutien du ministère de la santé et de la SGBF. La caravane sillonnera jusqu’au 23 janvier 2021 plusieurs  quartiers de Ouagadougou.

L’association SEE déploie en fait depuis 2011 en Afrique de l’Ouest des caravanes Santé dont l’objectif est de sensibiliser et de promouvoir, dans l’environnement des entreprises et auprès des populations locales, le dépistage précoce et intégré du VIH, de la tuberculose, du paludisme, des hépatites virales B et C, du diabète et de l’hypertension.

Le digital au cœur du dispositif

Le Secrétaire général du ministère de la santé, Dr Lionel Wilfrid Ouédraogo, a salué une « belle initiative participative » et l’importance pour la population d’y participer activement. « La prévention est un des outils que nous avons mis à la disposition de l’ensemble des populations. Connaissant les facteurs de risques, il faut arriver à contrôler et à maîtriser au maximum ces facteurs de risques pour que les populations ne s’exposent pas », a-t-il expliqué.

Au cours de l’activité, l’accent sera ainsi mis sur le port du masque, la promotion des gestes barrières et des distances de sécurité ainsi que l’utilisation de gel hydro-alcoolique. « Dans le contexte de Covid-19, la caravane placera le digital au cœur de son dispositif en s’appuyant sur l’application « DiagnoseMe » développée par l’Association locale Faso Civic et adoptée par le ministère de la santé », a indiqué Issoufou Tiendrébéogo, Président de l’Association african solidarité (AAS).

Celle-ci permet par ricochet, a renchéri le Chef de projet du programme Santé Entreprise Afrique (SEA), Alain Sognoko, à partir du téléphone mobile d’évaluer les risques face au Covid-19 et d’orienter les personnes potentiellement atteintes vers le dépistage et un suivi médical. A chaque étape, la caravane stationnera à proximité d’un centre de santé. Les dépistages ouverts à toutes et à tous et réalisés par des professionnels de santé se font de façon rapide, volontaire, confidentielle, anonyme et gratuite.

Des endémies qui doivent faire l’objet d’une attention continue…

« La caravane Santé est un projet collaboratif qui illustre parfaitement la démarche de SEE visant à construire avec les autorités sanitaires des pays, les entreprises et les acteurs associatifs de terrain, des partenariats innovants pour faire face à l’urgence sanitaire de Covid-19, tout en assurant la continuité d’autres programmes essentiels de lutte contre les endémies telles que le VIH, les hépatites virales, le diabète et l’hypertension qui doivent faire l’objet d’une attention continue », a insisté Alain Sognoko.

Du côté de la Société Générale Burkina Faso, l’heure est à la satisfaction et l’appel à atteindre plus de résultats à hauts impacts. « Société Générale est naturellement engagée sur le terrain de la santé de ses collaborateurs en tant qu’employeur responsable. C’est d’abord à ce titre que nous sommes partenaires de SEE et de cette grande première au Burkina Faso, à savoir l’organisation d’une caravane Santé.

Toutefois, nous souhaitons que notre impact, en tant qu’acteur privé, dans le cadre de ces campagnes de prévention, soit le plus large possible et aille au-delà du cercle des collaborateurs », a souligné Harold Coffi, Directeur Général de Société Générale Burkina Faso.

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *