Covid-19 : « Même là où il n’y a pas eu de meeting, il y a une résurgence de la pandémie » (Simon Compaoré)

215 0

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), lors d’une conférence de presse le mardi 19 janvier 2021 à Ouagadougou, est revenu sur le lien entre la résurgence du Covid-19 et les campagnes électorales. Selon Simon Compaoré, président du MPP, son parti a donné le bon exemple en encourageant le port du masque et le respect des mesures barrières à toutes ses sorties.

Simon Compaoré, président du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), a fait savoir qu’à toutes les sorties du parti lors des campagnes électorales pour les élections couplées législatives et présidentielle du 22 novembre 2020, il a été rappelé aux populations, la nécessité de porter le masque et de respecter les mesures barrières.

Il a reconnu qu’il « se peut » que les campagnes électorales aient contribué à la résurgence de la pandémie. Pour Simon Compaoré, « même là où il n’y a pas eu des meetings, il y a une résurgence de la pandémie ». Par ailleurs, il a fait savoir que ces élections étaient une nécessité. « Et le reste nous allons gérer », a-t-il rassuré.

Le responsable du parti majoritaire a laissé entendre que les partis politiques ont tous intérêt à conjuguer leurs efforts pour accompagner l’Etat dans la lutte contre la pandémie. Concernant l’arrivée du vaccin contre le Covid-19 au Burkina Faso, le président du MPP a indiqué qu’il faut encore attendre, étant donné que le vaccin est coûteux et pas en nombre suffisant.

Il a préconisé par conséquent le port du masque en attendant l’arrivée des injections.

Josué TIENDREBEOGO et Joël THIOMBIANO (stagiaires)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *