Burkina : La création du ministère de la réconciliation « vivement saluée » par l’Appel de Manéga

179 0

Ceci est un communiqué de l’Appel de Manéga dont les membres ont tenu une rencontre le dimanche 17 janvier 2021 à Ouagadougou sous la présidence de Me Pacéré Titinga Frédéric.

A l’occasion du nouvel an et à quelques jours de la date du 20 janvier marquant l’anniversaire de la déclaration solennelle des Sages de l’Appel de Manéga et du lancement de la feuille de route pour la réconciliation et la paix, le Panel des anciens pour la paix et la réconciliation nationale (PANAPAX)  a tenu une rencontre le dimanche 17 janvier 2021 à Ouagadougou sous la présidence de Me Pacéré Titinga Frédéric.

Il s’est agi pour les membres de se présenter  des vœux mutuels et de procéder à une évaluation du chemin parcouru après une année.

La rencontre a débuté par l’accueil  de deux (02) nouveaux membres qui font leur entrée au sein du Panel des anciens.  Il s’agit de son excellence Hama Diallo, Chef de Barkoundouba et de Mme Alima Déborah Traoré Nignan /Diallo, ancienne Médiateur du Faso.

Ensuite, les anciens ont observé une minute de silence en la mémoire de l’ancien Grand chancelier des Ordres nationaux, le Colonel Mamadou Djerma, membre du Panel décédé en juin 2020. Des témoignages et des hommages mérités lui ont été rendus rappelant tout son engagement humaniste au service de son peuple.

A la suite de ces préalables, les uns et les autres se sont échangés des vœux pour la nouvelle année, pour eux-mêmes, leurs familles et pour l’ensemble des filles et fils du Burkina Faso.

Sur la date anniversaire du 20 janvier et l’évaluation de l’année en ce qui concerne l’action du Panel, il a été rappelé au souvenir de tous que ce fut le 20 janvier 2020 que les anciens se sont exprimés pour la toute première fois à travers une déclaration publique devant la presse nationale et internationale à Ouagadougou.

Cette déclaration adressée à toutes les composantes sociopolitiques de la nation burkinabè marquait l’entrée en scène des anciens sur le terrain de la recherche des voies et moyens pour la réconciliation nationale, la paix,  l’unité nationale et le vivre-ensemble sous l’égide de l’Appel de Manéga. L’assemblée a souhaité que cette date du 20 janvier puisse être marquée d’une pierre blanche afin de conserver son symbolisme.

Prenant la parole tour à tour, les anciens ont salué les multiples activités menées depuis une année par le Comité de l’Appel. Ils ont évoqué les évolutions positives au sujet de la réconciliation nationale. En outre, ils ont noté avec satisfaction l’achèvement heureux du processus électoral et l’attitude de tolérance, de pondération et de grandeur d’esprit qui a habité les acteurs politiques ayant permis ainsi de préserver la paix sociale.

Ils ont, enfin, tenu à féliciter l’ensemble des citoyens pour leur grande maturité et à faire des prières pour les nouvelles autorités élues.  Par ailleurs, les anciens se sont profondément réjouis que la réconciliation ait été au cœur de la campagne électorale dernière et placée au rang de priorité dans les différents programmes des candidats à la présidentielle. Dans le même sens, la création d’un Ministère chargé de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion sociale auprès de la Présidence du Faso a été vivement saluée.

Car cet acte dénote, d’une part, de toute l’attention accordée aux incessants appels du pied et les plaidoyers sur le sujet et, d’autre part, la volonté du Chef de l’Etat d’œuvrer à ce que les Burkinabè puissent être effectivement réconciliés. Les anciens ont tenu à féliciter le Ministre d’Etat Zéphirin Diabré nommé au portefeuille de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion Sociale et lui ont fait des bénédictions afin qu’il réussisse cette noble mission.

En guise de divers, quelques informations ont été échangées. Les membres se sont sentis touchés par l’incendie d’une partie de la forêt du Prix Nobel alternatif 2018, Yacouba Savadogo, membre du Panel.  Ils ont décidé de lui manifester leur solidarité.

Après tout ceci, le président de séance a pris la parole pour remercier les personnalités présentes et souhaiter un bon retour à chacune d’elle avant de lever la séance. Débutée à 16h30 la réunion a pris fin aux environs de 17h45 minutes.

Etaient présentes les personnalités ci-après:

  • Me Pacéré Titinga Frédéric
  • Pasteur Flavien Tapsoba
  • Moussa Sanogo
  • Général à la retraite Ibrahim Traore
  • Mme Béatrice Damiba
  • Chef Hama Diallo
  • Mme Alima Déborah Traoré/ Nignan
  • Lookmann Sawadogo
  • Evariste Faustin Konsimbo

Fait à Ouagadougou le 18 janvier 2021

Président de séance

Me Pacéré T. Frédéric



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *