CHAN 2020 Burkina vs Zimbabwe (3-1) : Les Etalons locaux, en toute maîtrise, se rachètent

223 0

Les Etalons locaux se sont imposés (3-1) face à l’équipe locale des Warriors du Zimbabwe lors du deuxième match de groupe du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2020. Issouf Sosso, Claver Tiendrébéogo et Issiaka Ouédraogo ont marqué les buts burkinabè.

Dos au mur après leur première défaite, Burkinabè et Zimbabwéens n’avaient pas droit à l’erreur ce mercredi 20 janvier 2021. Contrairement au premier match, c’est une équipe transfigurée des Etalons qui se présente avec un pressing constant, de l’intensité dans le jeu, des duels acharnés, etc.

Les Etalons locaux ont bien maitrisé ce match.

La combativité des Etalons est payante sur l’une de leurs attaques. Ismahila Ouédraogo décale pour René Zoungrana qui centre dans la surface. Le ballon est repoussé par la défense. Issoufou Sosso à l’affût reprend le ballon à l’entrée de la surface de réparation du plat du pied (14’). Ouverture du score (1-0) sur l’action.

Les Etalons semblent tenir le bon bout mais reculent après le but. Une erreur qui leur sera fatale puisque les Zimbabwéens en profitent pour réduire (1-1) la marque par Paston Jaures (23e min). Piqués dans leur orgueil, les Etalons se ruent à l’attaque. Une avalanche d’occasions se succède.

Le but de Claver Tiendrébéogo a rassuré les Etalons locaux.

Des erreurs d’arbitrage

Mais les Burkinabè butent soit sur le gardien de but Simbarashe Chinani soit le pied d’un défenseur ou encore, c’est l’arbitre égyptien qui prend de mauvaises décisions. Par exemple, Mohamed Lamine Ouattara est fauché en pleine course par le gardien Zimbabwéen Chinani (25e min) en retard et très loin de sa surface de réparation. L’arbitre donne un simple carton jaune au lieu du rouge.

Une minute après, Hamed Belem est poussé en pleine surface de réparation (26e min). L’arbitre oublie de siffler le penalty. Malgré tout, les Burkinabè dominent. Ismahilah Ouédraogo, Hassami Sansan Dah, Mohamed Lamine Ouattara, Sami Hien échouent devant le gardien adverse jusqu’à la mi-temps.

Retour gagnant en deuxième période

Les Zimbabwéens n’avaient plus de chance après le troisième but inscrit par Issiaka Ouédraogo.

Au retour des vestiaires, la combativité burkinabè est enfin payée. Mohamed Lamine Ouattara reprend en pivot un ballon dans la surface de réparation. Le ballon est encore repoussé par Simbarashe Chinani. Mais Claver Tiendrébéogo bien placé reprend le ballon dans les buts et donne une avance aux Etalons locaux. Le rythme baisse mais les Etalons locaux restent dangereux.

Les Etalons jouent de façon astucieuse un coup franc avec Issaka Ouédraogo qui inscrit le troisième but des Etalons locaux (3-1). Les Burkinabè prennent leur revanche de 2014 quand ils avaient été éliminés par le Zimbabwe lors du deuxième match de poule en Afrique du Sud.

En s’imposant, les Etalons locaux gardent une chance de qualification en quart de finale. Pour y arriver, les protégés de Seydou Zerbo Krol doivent s’imposer face au Cameroun, pays hôte le dimanche 24 janvier 2021. Les Camerounais (4 pts) ont besoin d’un match nul pour se qualifier en quart de finale. Le Mali (4 pts) joue également son dernier match contre le Zimbabwe déjà éliminé.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *