Achat et vente d’or : Burkina Gold Trading International (BGTI) s’ouvre aux journalistes

274 0

La famille des entreprises d’achat et de vente d’or s’est agrandie au Burkina Faso. A la faveur d’un point de presse organisé ce jeudi 21 janvier 2021 à Ouagadougou, Burkina Gold Trading International (BGTI) a officiellement ouvert les portes de ses bureaux sis au quartier Koulouba.

C’est un point de presse qui a marqué le lancement officiel des activités de la société Burkina Gold Trading International (BGTI). Créée en 2018 et reconnue officiellement en 2019, BGTI est une société avec pour activité exclusive l’achat, la vente et l’exportation d’or de production artisanale et semi-mécanisée.

« Burkina Gold Trading International a commencé ses activités d’achat et de vente d’or en 2020. Elle est dirigée par une équipe dynamique ayant une bonne expérience de la commercialisation de l’or. En 2019, pour faciliter son intégration au domaine aurifère burkinabè, BGTI a participé à la SAMAO en tant qu’exposant et a fait de la prospection commerciale en Europe et en Afrique. Elle a également participé au Séminaire de formation Africa Gold Insider (AGI) initié par Monsieur Patrick Alexandre Gagnon », a indiqué le gérant de BGTI, Abdel Khalifa Diarra.

Avec le soutien de ses partenaires techniques et financiers, l’entreprise compte exporter environ 1.500 Kg d’or brut en 2021 représentant en termes de royalties pour l’Etat burkinabè environ 300 millions de francs CFA pour un investissement en capital de plus de 45 milliards de FCFA.

« Il est possible de faire le commerce de l’or de manière légale, traçable et transparente »

« Nos chiffres prévisionnels sont de 5.000 Kg d’or brut exportés par année d’ici 5 ans pour un chiffre d’affaire annuel de plus de 150 milliards de FCFA. Nous désirons aujourd’hui rassurer les investisseurs nationaux et internationaux qu’il est possible de faire le commerce de l’or de manière légale, traçable et transparente au Pays des Hommes intègres à condition de travailler en collaboration avec une équipe de professionnels », a affirmé le gérant de la société qui ambitionne se positionner en tant que leader de la commercialisation de l’or de production artisanale et semi-industrielle au Burkina Faso.

Selon les propos du directeur commercial de BGTI, Patrick Alexandre Gagnon, afin d’avoir une bonne chaine d’approvisionnement transparente, traçable et professionnelle, un programme de renforcement de capacités a été initié en faveur des cadres de la nouvelle structure grâce à l’Alliance pour une mine responsable.

« Notre objectif commun est d’être la première société commerciale d’approvisionnement en or traçable au Burkina Faso. Et nous mettons tous les efforts nécessaires pour y parvenir et être reconnu sur la scène mondiale. En collaboration avec une agence de sécurité réputée, nous avons élaboré le comptoir d’achat d’or le plus sécurisé de l’histoire du Burkina Faso », s’est-il réjoui.

Yacouba Sanfo, ancien collecteur d’or du Comptoir burkinabè des métaux précieux (CBMP) et acheteur d’or depuis plus de 30 ans, est le chargé de mission de BGTI. Il a promis de mettre toute son expérience à la disposition du comptoir pour que l’entreprise puisse atteindre ses objectifs. 



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *