« Droit communautaire UEMOA-CEDEAO-OHADA » : L’éclairage de Elie Sandwidi

173 0

Elie Sandwidi, docteur en droit, a présenté son ouvrage intitulé « Droit communautaire UEMOA-CEDEAO-OHADA : sources, caractéristique et contrôle juridictionnel » ce samedi 23 janvier 2021 à Ouagadougou.

« Droit communautaire UEMOA-CEDEAO-OHADA » est la deuxième édition du premier ouvrage « Droit communautaire ouest africain » de l’auteur Elie Sandwidi paru aux presses universitaires de Ouagadougou en 2018. L’auteur remédie dans ce second livre aux insuffisances du premier du point de vue de la qualité technique et scientifique et du contenu.

Il y améliore aussi l’approche du sujet  en ne mettant plus l’accent uniquement sur l’organisation, les compétences et les procédures applicables devant les juridictions communautaires que sont la Cour de justice de l’UEMOA, la Cour de justice de la CEDEAO et la Cour de justice et d’arbitrage de l’OHADA.

L’ouvrage de 500 pages, subdivisé en 6 chapitres, traite entre autres des sources de droit communautaire UEMOA-CEDEAO-OHADA, de l’autonomie des droits communautaires concernés, de l’organisation et des procédures applicables devant respectivement la cour de justice de l’UEMOA, de la CEDEAO et de la cour de justice et d’arbitrage de l’OHADA.

Pour l’auteur, le livre comprenant les concepts juridiques de droit communautaire va permettre aux praticiens d’approfondir leurs connaissances dans l’application du droit. « L’objectif poursuivi par l’ouvrage est de défendre la cause de l’Etat de droit et le respect du principe de la légalité », a expliqué Elie Sandwidi.

L’ouvrage contient également des annexes tels que le traité de l’UEMOA et le protocole additionnel portant statut de la cour de justice de l’UEMOA, le protocole de 1991 relatif à la cour de justice de la CEDEAO et le règlement de la cour de justice de la CEDEAO du 03 juin 2002, le traité de l’OHADA, le règlement de procédure de la cour commune de justice et d’arbitrage de l’OHADA.

L’ouvrage est destiné aux étudiants ainsi qu’au grand public. « Au niveau de l’université, nous attendons l’arrivée de cet ouvrage qui va nous aider dans nos activités et dans la formation de nos étudiants. C’est un ouvrage qui donne une vue d’ensemble de la législation au niveau des organisations concernées», s’est réjoui le Pr Osseni Illy, enseignant chercheur à l’université Thomas Sankara. Et Maître Ibrahim Guitanga, avocat au barreau du Burkina et invité, d’ajouter que «c’est un ouvrage qu’il faut mettre tout de suite à la disposition des praticiens pour qu’ils puissent s’en servir ».

Le livre est disponible au prix de 29 000 FCFA.

Deborah BENAO (stagiaire)

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *