CHAN 2020/Cameroun vs Burkina (0-0) : Une élimination et des regrets

273 0

Les Etalons du Burkina Faso sont éliminés du sixième championnat d’Afrique des nations après leur match nul (0-0) contre le Cameroun. Les Etalons peuvent nourrir beaucoup de regrets au vu de leur prestation durant leur dernier match. En trois participations, ils n’ont toujours pas réussi à franchir la phase de poules du CHAN.

Ce dimanche 24 janvier 2021, les Etalons locaux devaient à tout prix s’imposer pour se qualifier en quart de finale du CHAN Cameroun 2020. On ne change pas une équipe qui gagne. C’est partant sur ce principe que le sélectionneur des Etalons Seydou Zerbo dit Krol a reconduit la formation qui a battu le Zimbabwe lors de la deuxième journée du groupe.

Babayouré Sawadogo et ses coéquipiers sont tombés les armes à la main

Toutefois, Issiaka Ouédraogo est titularisé à la place de René Zoungrana blessé. Ce dernier l’avait d’ailleurs remplacé en fin de match face au Zimbabwe. Le contexte du match était plus favorable aux Camerounais qui avaient besoin juste d’un nul pour se qualifier en quart de finale. La fougue, la détermination, la combativité étaient présentes au niveau des Etalons.

Des occasions à la pèle

Les Camerounais allument la première mèche dans la rencontre. En moins d’une minute de jeu, Aboubacar Sawadogo repousse une frappe lointaine en deux temps. Actif dans le couloir gauche, Hamed Belem (8’) déborde et centre pour Mohamed Lamine Ouattara. L’attaquant de l’AS SONABEL place son pied mais envoie le ballon hors cadre.

Le Cameroun et le Burkina ont proposé l’un des matchs les plus intenses du tournoi

Ahmed Belem s’illustre encore deux minutes après (10’). Il déborde et Ismailah Ouédraogo qui frappe le ballon du plat du pied hors de la surface. Mais le tir manque de puissance. Le ballon est capté par le gardien camerounais. Mobile, rapide et technique, Belem, élu homme du match, trouve à nouveau Mohamed Lamine Ouattara qui s’élève et place la tête. Mais le gardien camerounais sur un arrêt réflexe sauve les Camerounais (30’). Une minute après, Clavert Tiendrébéogo, supplée cette fois Belem, trouve son compère d’attaque à l’AS SONABEL mais ce Lamine manque de chance lui qui est si adroit dans le Fasofoot.

Troisième élimination dès la phase de groupe

Les Etalons proposent un jeu séduisant. Ils sont beaux à voir jouer mais ont du mal à concrétiser une averse d’occasions. Les Camerounais subissent le jeu mais ne rompent pas. L’occasion la plus dangereuse, côté camerounais intervient à la 43ème min. Ngnowa Yre dévie une longue balle pour  Joël Ngon mais Sawadogo s’interpose de justesse. La pause intervient sans qu’aucune équipe ne puisse marquer (0-0)

En deuxième période, les Camerounais russisent à imposer leur rythme jusqu’au coup de sifflet final. Face au Zimbabwe (3-1) et au Cameroun (0-0), les Etalons ont montré qu’ils méritaient d’aller en quart de finale. Mais, sur le terrain, ils ont manqué d’adresse devant les buts. Le Mali victorieux du Zimbabwe (1-0) se qualifie en tête du groupe avec sept points. Il est accompagné du Cameroun (5pts). Le Burkina (4 pts) et le Zimbabwe quittent la compétition. En trois participations, les Etalons locaux n’ont toujours pas réussi à franchir la phase de groupe du CHAN.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *