Centrafrique : Le gouvernement annonce la neutralisation de 44 rebelles par les forces armées

134 0

Les Forces Armées Centrafricaines, Faca, ont levé le verrou imposé par des groupes armés dans la ville de Boyali, tentant de bloquer l’accès à Bangui la capitale.

Dans un communiqué disponible sur la page Facebook des Forces Armées Centrafricaines (Faca), il est rapporté cette importante victoire sur les rebelles en leur infligeant une lourde perte de 44 de ses éléments dans la ville de Boyali, à une centaine de kilomètres de la capitale Bangui. Selon cette annonce, parmi ces 44 rebelles figurent « plusieurs mercenaires tchadiens, soudanais et peuls », révèle le texte.

Les Faca se réjouissent, toutefois, de la coopération avec des « forces alliées », en l’occurrence les soldats rwandais et russes dans cette « guerre » contre l’alliance rebelle de la Coalition des Patriotes pour le Changement (CPC), née de la fusion récente des six groupes armés les plus puissants de la Centrafrique et occupant les deux-tiers du pays en proie à une guerre civile depuis huit ans.

Le Jeudi 21 Janvier 2021, le président Faustin-Archange Touadéra avait décrété quinze jours d’état d’urgence, l’objectif étant de donner des moyens supplémentaires aux forces de sécurité après des frappes dans la périphérie de la capitale.

Les derniers assauts des rebelles, selon les observateurs, visent à « couper les vivres » à la capitale Bangui par le cerclage des trois principales routes fortement empruntées par les camions transportant les denrées alimentaires.

Le 13 janvier dernier dans des attaques simultanées contre Bangui, des rebelles de la CPC ont échoué à prendre le dessus sur l’armée républicaine centrafricaine.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Africanews



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *