Burkina Faso : L’OBSTOUR valide des méthodologies de collecte de données des entreprises touristiques

216 0

L’Observateur National du Tourisme (OBSTOUR), en partenariat avec le Programme d’Appuis à la Gestion Publique et aux Statistiques (PAGPS), se sont réunis pour valider les procédures de collecte des données des entreprises touristiques. Cette activité a eu lieu ce mercredi 27 janvier 2021, à Ouagadougou.

Les données des entreprises touristiques seront désormais collectées à travers de nouvelles procédures. Elles ont été validées ce mercredi 27 janvier 2021 par l’Observateur National du Tourisme (OBSTOUR), en partenariat avec le Programme d’Appui à la Gestion Publique et aux Statistiques (PAGPS).

Selon le Secrétaire Général du Ministère de la Culture, des Arts et Tourisme (MCAT), Lassina Simporé, cela va contribuer à améliorer le processus de collecte de données. « Nous aspirons à avoir  les données sur l’ensemble des composantes du tourisme pour que le compte satellite du tourisme soit plus complet et fiable »,  a-t-il expliqué.

Il a affirmé que l’objectif recherché, c’est l’opérationnalisation des méthodologies de collecte de données par un système participatif de l’ensemble des acteurs concernés du secteur touristique. Ces données sont censées contribuer à dynamiser l’industrie touristique. « Cette méthode participative va nous permettre de suivre les activités des restaurants touristiques, les agences de voyages et l’attractivité des sites touristiques. Cette addition de données  va nous permettre d’améliorer les données pour  redynamiser le secteur tout en facilitant les investissements », a-t-il ajouté.

1 039 000 touristes ont été enregistrés en 2017

Il ressort de ces chiffres qu’en termes de contribution du tourisme au développement socio-économique du Burkina Faso, 1 039 000 touristes ont été enregistrés en 2017. Dans la même année, on comptait 693 établissements touristiques d’hébergement et 11.000 chambres d’hébergement touristiques.

Ce sont des  cadres de l’administration nationale du tourisme et des professionnels du secteur privé des domaines concernés qui ont participé à cet atelier. Selon Bassirou Balboné, directeur de OBSTOUR, ces acteurs constitués, entre autres, de directeurs d’agences de voyages, des promoteurs de restaurants et parcs touristiques,  ont procédé à la validation des méthodes de collecte de données avant que la collecte soit effective sur le terrain.

Abdoul Gani BARRY (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *