Burkina Faso : Deux commissaires démissionnent de la CENI

361 0

Adama Kéré et Ibrahim Samuel Guitanga, deux Commissaires représentant l’opposition politique à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), ont annoncé leur démission de la CENI, le 1er février 2021.

« Par lettre en date du 1er février 2021, Messieurs Adama Kéré, précédemment Vice-président au compte de l’opposition politique et Ibrahim Samuel Guitanga commissaire au titre de l’opposition politique ont annoncé leur démission de la CENI », peut-on lire dans un communiqué diffusé par l’équipe de communication de la CENI, le 3 février 2021.

Les deux Commissaires qui représentaient l’opposition politique au sein de la CENI étaient tous issus de l’Union pour le progrès et le changement (UPC). Ce parti qui dirigeait l’opposition politique sous le dernier quinquennat (2015-2020) a déposé ses valises au sein de la majorité présidentielle après les élections couplées législatives et présidentielle du 22 novembre 2020.

Cette reconfiguration de la scène politique nationale devra induire une reconstitution de la composition de l’institution en charge de l’organisation des élections au Burkina Faso.

En rappel, la CENI est composée de 15 commissaires issus des partis politiques de la majorité et de l’opposition, et des organisations de la société civile, à raison de 5 représentants par composante.



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *