Burkina Faso : La politique de gratuité des soins bientôt élargie aux personnes âgées

374 0

Le Premier ministre burkinabè, Christophe Dabiré, a présenté, ce jeudi 4 février 2021 devant l’Assemblée nationale, la trame des actions prioritaires du gouvernement qui permettront à chaque ministre de dégager un programme sectoriel. Dans cette déclaration de politique générale, le Premier ministre n’a pas occulté le secteur de la santé.

Dans le domaine de la santé, l’ambition, selon Christophe Dabiré, est de bâtir un système de santé plus accessible et plus performant qui délivre des prestations de qualité.

« Dans le but d’améliorer l’accès des populations aux structures de soins, nous poursuivrons la construction d’infrastructures au niveau régional et communal et leur transformation », a-t-il avancé.

Le Premier ministre a également annoncé que, de concert avec les structures habilitées, la politique de gratuité des soins sera élargie aux personnes âgées.

« Le ministre de la santé va déployer un programme national de promotion de l’égalité d’accès aux soins de santé. Il continuera de mettre en œuvre la politique de gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans, tout en l’élargissant aux personnes âgées et cela en concertation avec la Caisse Nationale d’Assurance Maladie Universelle et les structures de sécurité sociale », a-t-il dit.

Création de brigades de salubrité publique et de lutte anti-vectorielle

Le Chef du gouvernement a reconnu que la maladie à coronavirus a révélé les limites des systèmes de santé des pays en développement comme le Burkina Faso et exige une intensification des mesures visant à promouvoir la santé publique.

« A cet effet, mon Gouvernement va mettre en place des initiatives de promotion de l’hygiène publique. Ainsi, toutes les communes, appuyées par les secteurs de la santé, de l’eau et de l’assainissement, devront créer des brigades de salubrité publique et de lutte anti-vectorielle. Par ailleurs, le ministre de la Santé va accélérer la dévolution de la prise en charge de la maladie dans le système national de santé », a expliqué le PM.

Il a saisi l’occasion pour saluer « le comportement patriotique » des personnels de santé dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. Il a appelé chaque personne vivant au Burkina Faso à engager sa responsabilité individuelle, non seulement en vue de se protéger, mais aussi de protéger les autres, à travers le respect strict des gestes barrières.

(Photo à la Une : Archives)


 



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *