Burkina Faso : Les architectes à l’honneur

403 0

La foire de l’architecte a été ouverte ce jeudi 4 février 2021 par l’Ordre des Architectes du Burkina (OAB). Cette foire se tient au Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO). Elle entre dans le cadre de la 5ème édition de la Semaine de l’Architecte qui se tient du 1er février 2021 au 7 février 2021 et officiellement lancée à la même occasion.

L’Ordre des Architectes du Burkina initie diverses activités depuis quatre jours. Il a organisé des journées portes ouvertes au niveau des cabinets d’architecture, un forum des métiers de l’architecture au profit des élèves du secondaire, une cérémonie de prestations de serment de 35 nouveaux architectes, l’inauguration du monument de l’architecte et l’ouverture de la foire de l’architecte.

Ce sont 50 exposants qui participent à cette foire. A savoir des sociétés immobilières et des distributeurs de produits pour construction de bâtiments. Mathieu Nikiéma, l’un des exposants et à l’origine distributeur d’une marque de peinture espagnole, est à sa première participation à la Semaine de l’Architecte. 

A travers cette participation, Mathieu Nikiéma entend élargir sa clientèle et toucher les prescripteurs que sont les acteurs du bâtiment.

« Communiquer autour des métiers de l’architecture »

Selon Fabien Ouédraogo, président de l’OAB, l’objectif principal de la Semaine de l’Architecte est de « communiquer autour des métiers de l’architecture », et de se rapprocher de la population burkinabè. Il a manifesté l’espoir que les populations s’inviteront à la foire.

Le thème de cette 5ème édition est « Architecture et sécurité urbaine, mieux construire pour des villes sûres ». Pour la clôture de la Semaine de l’Architecte, un gala est prévu le samedi 6 février 2021.

A cette cérémonie, il est prévu la remise de prix notamment pour le concours « Archiplume » qui vise à rapprocher les hommes de médias des architectes. Des récompenses sont également attendues pour le concours « Habitat d’urgence » dont la finalité est d’offrir aux populations déplacées internes « un habitat décent ».

Josué TIENDREBEOGO (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *