Culture :  Une réflexion sur la déconcentration des structures se tient à Tenkodogo

376 0

Le département en charge de la culture, des arts et du tourisme tient la troisième session ordinaire de la cellule ministérielle de déconcentration les 04 et 06 février 2021 dans la commune de Tenkodogo.  Ces journées ont pour thème « délégation de compétences et renforcement de l’efficacité  des services déconcentrés ». Durant ces deux jours, les acteurs fixeront des actions prioritaires  pour l’année en cours.

La mise en œuvre des référentiels de développement économique et social passe nécessairement  par  le renforcement de la déconcentration à travers un accompagnement  efficace des collectivités territoriales. Pour répondre à ce processus, la culture et le tourisme disposant des compétences transférées aux communes et aux régions, la décontraction devient ultimatum pour une mise en œuvre efficace de la mission de ce département.

C’est ainsi que cette cellule ministérielle se réunit en session ordinaire une fois par an et, chaque fois que de besoin, en sessions extraordinaires pour répondre aux besoins croissants et changeants des populations.  Pour Soumaila Maré, directeur du développement institutionnel et de l’innovation au Ministère de la culture, « le processus de déconcentration a débuté depuis 2008 avec la création d’une première direction régionale et dans toutes les régions en 2009. En  2016,  le second niveau de déconcentration a vu le jour avec la nomination de 45 directeurs provinciaux. C’est dans ce sens que la cellule veille à suivre et orienter  toutes les actions du département en matière de renforcement des capacités opérationnelles plus proches des populations ».

La déconcentration connait des avancées dans la région du Centre-Est. Les structures mises en place ont besoin des moyens pour aller vers les collectivités pour une prise en compte de la politique culture et tourisme dans les PCD, a ajouté Roland Zessiba Massimbo, le directeur régional de la culture, des arts et du tourisme du Centre-Est..

A l’issue de la troisième session, le département fera l’état des lieux du fonctionnement des services déconcentrés,  l’assistance technique de ces  structures et les activités prioritaires pour l’année 2021.

MouminI GOUBA

Pour Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *