Stade Sangoulé Lamizana : 24 milliards de F CFA pour sa réhabilitation

626 0

Le ministère des sports et des loisirs du Burkina Faso a entrepris des études pour la mise aux normes des stades du Burkina Faso. Cependant, la facture prévisionnelle est très élevée : près de 35 milliards de FCFA pour le Stade du 4-Août de Ouagadougou et le Stade Sangoulé Lamizana.

Le Burkina Faso est sous la menace de ne plus organiser ses matchs internationaux à domicile du fait de l’inadaptation de ses stades. Pour cela, le ministère des sports et des loisirs dit se mettre à l’œuvre pour réhabiliter le Stade du 4-Août de Ouagadougou et le Stade Sangoulé Lamizana à Bobo-Dioulasso. Le coût pour la réhabilitation des deux infrastructures s’élève à environ 35 milliards de francs CFA, selon les informations fournies par le ministre Dominique André Nana, le lundi 8 février 2021. Des études ont été menées pour évaluer les besoins pour la réhabilitation des stades.

Dix milliards de F CFA pour le Stade du 4-Août

« L’étude que nous avons reçue jeudi après-midi demande à peu près 24 milliards de francs CFA. On s’est demandé s’il faut l’abandonner et voir comment construire un autre stade ou s’il faut le réfectionner. Ce sont des questions auxquelles il faut apporter des réponses. Au niveau du Stade du 4-Août, il nous faut au-dessus de dix milliards de F CFA pour les mettre aux normes », a expliqué Nana. Les infrastructures à mettre aux normes concernent les vestiaires, les tableaux électroniques (trois au minimum), une double clôture avec tourniquet, chaises assises et numérotées, la pelouse, la connexion Internet, des caméras de surveillance,  etc.

« Ce n’est pas seulement le travail à faire qui est consistant mais c’est le matériel qu’il va falloir importer. Et vous connaissez les délais qu’il faut pour le transport, les procédures pour acheter du matériel à l’étranger etc. », a affirmé avec inquiétude le ministre des sports. Il ajoute avec regret : « Ce serait un échec personnel pour moi si les Etalons devaient aller jouer un match hors du Burkina Faso ».

Deux milliards de F CFA décaissés pour le 4-Août

Pour cela, il dit travailler à trouver des moyens accélérés pour que la réhabilitation se fasse à bonne date. Le dossier du Stade du 4-Août de Ouagadougou avance selon le secrétaire général du MSL Zinguim Hermann Yabré. « Pour la normalisation du Stade du 4-Août, il faut aller jusqu’à dix milliards de F CFA. Pour le moment, l’Etat a pu mettre à la disposition du département deux milliards de F CFA  sur deux ans. C’est-à-dire 2020, 2021 pour la réfection. Il faut rechercher des ressources supplémentaires. Il faut étudier comment prendre le minimum possible pour que les stades puissent être dans les normes pour pouvoir abriter les matchs à venir », a rappelé Zinguim Hermann Yabré.

Le ministre Nana est également revenu sur le cas du Palais des sports non réceptionné mais qui connaît des problèmes liés à la présence d’une nappe phréatique. Il promet y construire un parcours sportif. Concernant les infrastructures construites à la faveur du 11-Décembre, la célébration de la fête de l’indépendance, Dominique Nana estime qu’il faut reprendre les travaux des pelouses car elles ne sont pas praticables.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *