Éducation nationale au Burkina Faso : Les acteurs en formation sur le 5S* KAIZEN

545 0

L’Agence japonaise de coopération internationale a organisé ce mardi 9 février 2021 une formation au profit des acteurs du ministère en charge de l’éducation nationale à Ziniaré. Cette session vise à sensibiliser et à former les acteurs sur l’implémentation de l’approche 5S KAIZEN.

Le ministère en charge de l’éducation nationale est le département qui détient  le plus grand nombre d’agents dans la fonction publique. Pour éviter  les déperditions et bien gérer le temps et les ressources, le ministère a fait appel à une expertise japonaise.

Il s’agit de 5S KAIZEN. C’est un outil qui vise à améliorer les services, à réduire les déperditions et à mieux gérer le temps de travail, les ressources et biens dans les structures concernées en améliorant le pilotage et la coordination.

Khalifa Traoré, secrétaire général du ministère de l’éducation nationale, a indiqué que cet outil vise à améliorer le pilotage et le management des structures administratives. Au niveau du système éducatif, le gouvernement a procédé à la fusion des divers ordres d’enseignement,  à savoir le préscolaire, le primaire, le post-primaire et le secondaire. D’où un défi d’organisation qui est en train d’être relevé par les différents acteurs pour atteindre les objectifs de développement du secteur“, a-t-il dit.

Il a renseigné que dans la dynamique des réformes entreprises, des démarches novatrices et de nouveaux outils doivent être adoptés pour améliorer la gestion de leur département. C’est ainsi que dans le cadre de la coopération bilatérale,  le Japon a proposé au ministère une nouvelle approche 5S KAIZEN afin de réduire considérablement les déperditions et contribuer à une meilleure gestion du temps de travail, des biens et des ressources en vue d’optimiser la productivité” ,a confié Pr Khalifa Traoré.

Le 5S KAIZEN est expérimenté dans plus d’une quinzaine de pays africains. C’est pour cette raison que le secrétaire général a invité les participants à s’approprier cet outil, d’en faire un usage permanent et que chacun puisse l’implémenter dans sa structure.

La chargée du projet 5S KAIZEN, Véronique Adiza Traoré est revenue sur quelques résultats engrangés par le projet au “Pays des Hommes intègres”. L’année dernière, nous avons avec un autre ministère fait une formation initiale dans le domaine de KAIZEN. Ce n’est que ces dernières années que KAIZEN commence à prendre au Burkina“, a-t-elle expliqué.

Cette session ne concerne pour le moment que les directions des ressources humaines, des affaires financières, entre autres. Elle durera 48 heures. Une deuxième se tiendra du 15 au 19 février 2021 toujours à Ziniaré.

Willy SAGBE

Burkina 24


* 5S : Sieri (débarrasser), seiton (ranger), seiso (nettoyer), sheiketsu (standardiser) et shetsuke (se discipliner)



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *