Réconciliation nationale au Burkina Faso : Les membres de la CNRR reçus par Zéphirin Diabré

214 0

Le ministre d’État chargé de la réconciliation nationale a le lundi 15 février 2021 accordé une audience à une équipe des membres la Commission nationale de réconciliation et des réformes (CNRR) conduite par Mgr Paul Ouédraogo.

Des rencontres avec les différents acteurs de la sphère burkinabè se poursuivent et s’enchaînent au ministère de la réconciliation nationale. Ce lundi, Zéphirin Diabré a eu plus de deux heures d’entretien avec les membres de la commission nationale de réconciliation et des réformes (CNRR).

À la sortie de la rencontre, le président de la CNRR, Mgr Paul Ouédraogo a confié que le ministre de la réconciliation nationale a voulu les rencontrer pour les entendre quant au rôle qu’a joué leur commission pendant la transition de 2015.

Nous n’existons plus comme commission. Nous avons fini notre travail, et même c’est parce qu’on avait donné cinq mois pour le travail au bout desquels, on a été obligé d’ajouter un sixième mois. Nous avons dit, nous avons reçu beaucoup de dossiers, plus de 5 000, nous avons un certain nombre de réformes à suggérer soit au niveau politique, du code électoral, des institutions et de la gestion du bien public“, a-t-il expliqué.

Il a relevé que la commission n’avait fait qu’enregistrer les dossiers sans les traiter. D’où, il fallait une structure pour le traitement des dossiers. C’est ainsi que la commission avait suggéré la création du HCRUN.

Et nous avions aussi demandé la création d’une autre structure, un secrétariat technique chargé du suivi de la mise en application des réformes que nous préconisions“, a fait noter Mgr Paul Ouédraogo.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *