Coopération Suède-Burkina Faso : 2,6 milliards de F CFA pour le lancement du  programme TELBA

584 0

Le Fonds  d’Equipement des Nations Unies (UNCDF)  a procédé au lancement de la phase préparatoire du programme TELBA, à Ouagadougou ce mercredi 17 février 2021. En collaboration avec la coopération suédoise, TELBA vise à renforcer la résilience des populations, les plus vulnérables et faciliter le développement économique et social au Burkina Faso.

Dans la poursuite de son programme d’accompagnement et de financement du secteur privé, notamment les PME/MPME, acteurs du développement économique du Burkina, le Fonds d’Equipement des Nations Unies(UNCDF), a lancé son programme TELBA ce mercredi 17 février 2021.

TELBA est confié à l’UNCDF. Ce programme de financement de 2,6 milliards de FCFA  s’étalera sur  une période de  5 ans. Il a pour objectif de soutenir la sécurité alimentaire, d’accroitre les revenus et l’emploi des jeunes et des femmes qui n’ont pas accès aux crédits.

Pour l’atteinte de ces objectifs énumérés, Sabine Mensah, Coordinatrice régionale du Fonds d’Equipement des Nations Unies (UNCDF),  a annoncé que le cap sera mis sur plusieurs activités. Il s’agit de la rencontre des acteurs concernés, la préparation de la mise en œuvre du mécanisme de garantie, l’opérationnalisation du mécanisme de fonds de garantie. «  Ainsi pour les 12 premiers mois, nous allons commencer une phase préparatoire des acteurs pour bien comprendre le cadre et mieux appréhender le secteur », a-t-elle expliqué.

Les bénéficiaires prioritaires sont les cibles des projets financés par la coopération suédoise

Selon la Coordinatrice régionale de l’UNCDF au Burkina Faso, ce programme  concernera tous les acteurs du privé et du public.  « Les bénéficiaires prioritaires sont les cibles des projets financés par la coopération suédoise, notamment les PME/MPPME individuelles /familiales, les sociétés coopératives organisées en cluster et les prestataires de services énergétiques pour les ménages périurbains et urbains », a-t-elle énuméré.

Mia Rimby, chargée d’affaires de l’Ambassade de Suède au Burkina Faso a, quant à elle, insisté sur le fait que le programme  est initié pour accompagner le processus d’accès aux crédits, des petites et moyennes entreprises qui peinent à trouver un accompagnement. « Les gens ont besoin d’accompagnement pour pouvoir gérer leur entreprise. Dans cette optique nous avons mobilisé avec l’UNCDF une somme de 2,6 milliards de FCFA pour faciliter l’accès aux financements. Ainsi nous allons apporter notre soutien au développement tout en facilitant l’accès de la population vulnérable et petits entrepreneurs,  au fonds d’accompagnement», a-t-elle affirmé. 

L’UNCDF est actif au Burkina Faso depuis 1981. Il propose des modèles de financements permettant de débloquer des fonds publics et privés au niveau national, afin de réduire et encourager le développement économique et local. Il faut noter que le programme TELBA s’inscrit dans les priorités du gouvernement, reflétées dans son plan de développement économique et social (PNDES 2016-2020).

Abdoul Gani BARRY (stagiaire)

Burkina 24

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *