Burkina Faso : Le CERPAMAD subventionne les frais de formation de plus  de 200 étudiants

356 0

Le Centre de Recherche Panafricain en Management pour le Développement (CERPAMAD) a subventionné les frais de formation à plus de 200 cadres. Des attestations ont été remises aux bénéficiaires ce jeudi 18 février 2021 au siège de la structure, à Ouagadougou.

Depuis 2011, le Centre de Recherche Panafricain en Management pour le Développement (CERPAMAD) apporte chaque année son appui pour la formation de cadres du public et du privé, à travers des subventions. Selon Moumouni Séré, directeur général du CERPAMAD, ce sont plus de 800 millions de F CFA qui y ont été investis depuis 10 ans.

Concernant l’année académique 2020-2021, ce sont plus de 200 étudiants-professionnels du CERPAMAD qui ont bénéficié de subventions totales ou partielles sur leurs frais de formation. Ils étudient dans des domaines tels que la Fiscalité, Droit, la Gestion des Projets, la Gestion des ressources Humaines, la Comptabilité et les Marchés Publics. Parmi eux figurent des agents issus de 13 structures de l’administration publique et du secteur privé.

La SGBF accompagne le CERPAMAD

Cette action « de solidarité » a été vue comme une bonne chose par Harouna Kaboré, ministre de l’Industrie, car dira-t-il, «si nous n’avons pas des acteurs qualifiés au niveau de l’administration, il est très difficile d’offrir un service public ».

Plus de 200 millions de  F CFA pour cette année

Moumouni Séré, Directeur général du CERPAMAD

Concernant le choix porté sur les bénéficiaires, il est à noter que les uns ont été retenus suite à un appel à candidature auquel ils ont postulé auprès de leurs entreprises de base. Les autres ont été choisis, pour avoir été majors de leur promotion au cours de l’année académique antérieure.

Les bénéficiaires ont fait comprendre qu’en plus d’améliorer leurs capacités, ces subventions les rendront plus concurrentiels sur le marché de l’emploi, tant au niveau national qu’international. Mocktar Kiemtoré, l’un d’entre eux, a exprimé le souhait que ces aides soient accordées à plus de personnes les prochaines fois.

Le coût financier des subventions de cette année est de plus de 200 millions de F CFA, selon le Directeur général du CERPAMAD. Il est à noter que la Société Générale Burkina Faso (SGBF) a apporté sa contribution. « Nous accompagnons toutes les actions qui visent à promouvoir l’insertion professionnelle », a justifié Soule Séraphin, directeur de ressources à la SGBF. Le centre de formation entend poursuivre son initiative pour les années à venir.

Josué TIENDREBEOGO (stagiaire)

Burkina 24 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *