Burkina Faso : Les partis politiques invités à clarifier leur bord politique

151 0

Le ministère de l’administration territoriale, dans un communiqué signé le mercredi 17 février 2021, invite les partis politiques au Burkina Faso à déclarer leur appartenance soit à la Majorité ou à l’Opposition politique.

Cet appel du ministère en charge de l’administration territoriale vise à favoriser l’actualisation de la liste des partis politiques affiliés à la Majorité ou à l’Opposition. La loi impose à tout parti politique de déclarer publiquement son appartenance à l’un des deux bords susmentionnés.

Le Burkina Faso compte plus d’une centaine de partis et formations politiques. A la faveur des élections couplées législatives et présidentielle du 22 novembre 2020, des lignes ont bougé et des partis de l’opposition ont déclaré publiquement leur appartenance à la majorité.

Entre autres, c’est le cas de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), ancien chef de file de l’opposition politique (CFOP) qui a rejoint la majorité présidentielle. Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), arrivé deuxième, a spécifié sa place à l’opposition (le parti prend le chef de file), de même que l’Alliance pour la démocratie et la fédération, Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA).



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *