Coupe de la Confédération : Le Salitas FC se qualifie

183 0

L’équipe de Salitas FC s’est qualifiée pour les phases finales de la Coupe de la Confédération. L’équipe burkinabè a battu (3-1) le FC Bouenguidi du Gabon le dimanche 21 février 2021 au Stade du 4-Août de Ouagadougou. Pour la deuxième fois de son histoire, Salitas FC intègre la phase de poule de cette compétition.

Jusqu’au bout du suspense. L’équipe de Salitas FC est passée par presque toutes les émotions pour obtenir leur qualification en phase de poule de la Coupe de la Confédération. Après avoir concédé l’égalisation  (1-1) alors qu’ils menaient, les « Salitaciens » ont su revenir au score pour obtenir la qualification face à Bouenguidi FC du Gabon.

Battu en déplacement au match aller (0-1) par le FC Bouenguidi FC, le Salitas FC se devait de s’imposer par deux buts d’écart. Et pour cela, les Burkinabè devaient marquer rapidement pour se mettre en confiance. C’était justement le mot d’ordre dans le camp de Salitas FC dès les premières minutes du match. Aboubacar Sidiki Traoré remuant sur le côté gauche,  passe à  côté de l’ouverture du score à deux reprises.

A la 5e min, il reprend en situation de déséquilibre qui passe à côté des buts. Son compère d’attaque Omar Kaboré est trop court sur l’action. Deux minutes après, sur une action similaire, son tir est devisé (7e min).

Réalisme sur les coups de pied arrêtés

A la 9ème min, Michel Aouba exécute un corner sur l’aile gauche. Omar Kaboré saute plus que tous et rabat le ballon dans les buts (1-0) pour donner l’avantage à Salitas FC. Mais, les visiteurs réagissent deux minutes après (11e min). Junior Bayano, sur un coup-franc dans l’axe trouve la lucarne du gardien burkinabè. Il égalise (1-1). Douche froide dans un Stade du  4-Août vide. La Confédération africaine de football (CAF) a imposé un huis clos du fait de la pandémie du Covid-19. Sur le but, le gardien de Salitas FC peut se reprocher son mauvais positionnement et celui de son mur.

Depuis, le jeu est débridé côté Salitas FC qui balance de longues balles. Les Gabonais, quant à eux, jouent  la montre. Ce qui a pour effet d’agacer les locaux. Les Burkinabè feront la différence, à nouveau, sur corner.

Même scénario que lors du premier but mais, cette fois, les rôles sont inversés. Sur l’aile droite, Aboubacar Sidiki Traoré trouve Sami Hien dans la surface de réparation. De la tête (45e min), il envoie le ballon dans les buts pour redonner l’avantage à Salitas FC (2-1) avant la mi-temps.

A la reprise, Salitas FC continue d’attaquer. Sur un coup-franc (53e min) Olivier Boissy également de la tête, permet à Salitas FC prendre deux buts d’écart (3-1). Ce score est suffisant pour assurer la qualification à Salitas FC en phase de groupe. Ce qu’ils réussiront au coup de sifflet final de l’arbitre béninois Djindo Louis Houngnadande.

En fin de rencontre, les Gabonais feront preuve d’un manque de fair-play en agressant les officiels après le coup de sifflet final.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *